Le Lean management est un merveilleux outil de leadership, Baptiste Michel CEO de BAM

Baptiste Michel est cofondateur et dirigeant de BAM. Spécialisée dans le développement d’applications mobiles en ReactNative, la startup accompagne les entreprises dans leur transformation digitale depuis fin 2014 ; elle compte aujourd’hui 45 experts dans ses rangs.

Dans cette vidéo, Baptiste Michel explique qu’il a découvert le Lean à l’époque où la démarche était lancée chez Theodo. Il considère que cette approche « apporte de la rationalité là où il y a des soucis, que cela l’a beaucoup aidé dans son métier« . Fort de cette découverte, il a donc décidé d’adopter le Lean comme stratégie lorsqu’il a créé BAM avec son associé, Marek Kalnik, et ce, pour nourrir la croissance de leur entreprise. Lire la suite « Le Lean management est un merveilleux outil de leadership, Baptiste Michel CEO de BAM »

Flux tiré – Au-delà des murs de l’entreprise

Une étoile du nord : le One-Piece-Flow

Un des objectifs de Toyota, dans sa constante volonté d’aller plus loin dans le juste à temps, est de se rapprocher au maximum d’un idéal : le one-piece-flow. Pour ce faire, un axe de progression majeur consiste à étendre ses préceptes au-delà des murs de ses usines en impliquant ses fournisseurs. En effet, dès lors que Toyota parvient à travailler avec des stocks extrêmement faibles, nous parlons ici de stocks de sécurité permettant une production qui se compte en quelques dizaines de minutes, on peut raisonnablement imaginer que l’étape suivante est de limiter les stocks de matière première et de pièces sous-traitées entrants chez Toyota à un même ordre de grandeur. Bref, c’est tout le tissu des entreprises participant à la création d’un véhicule qui doit déployer le juste à temps afin d’acquérir l’agilité nécessaire pour tirer le flux de valeur par la demande du client final.

Lire la suite « Flux tiré – Au-delà des murs de l’entreprise »

DevOps en 2017: les vrais enjeux et bénéfices

DevOps est la contraction de Developer (au sens large: product owner, concepteur, développeur, testeur…) et de Operations (administrateur système, exploitant, RSSI – responsable sécurité, ingénieur réseau, DBA – administrateur base données…).  Dans les DSI traditionnelles, ces 2 rôles (Etudes / Exploitation) sont souvent en « opposition »: les Devs cherchent le changement et la nouveauté pour apporter de la valeur aux client tandis que les Ops veulent satisfaire le client en lui garantissant la stabilité, les temps de réponse et la sécurité des infrastructures. Cette opposition structurelle est illustrée par le « mur de la confusion ».

Le DevOps propose donc une approche pour briser ce mur de la confusion. Lire la suite « DevOps en 2017: les vrais enjeux et bénéfices »

La magie du Kanban chez Toyota à Nagoya

toyota-lean-managementLe kanban représente l’outil central mis au service du Just in Time (JIT). A Nagoya, chez Toyota le JIT se définit par faire seulement ce qui est nécessaire, quand c’est nécessaire et dans la quantité nécessaire.

Qu’est-ce que le kanban dans le Lean ?

Le kanban désigne une carte qui contient un ensemble d’informations logistiques comme le nom du produit, son secteur de livraison, la date de livraison, le nombre de pièces par casier, le numéro de la carte etc. Dans l’usine de Nagoya, j’ai remarqué que les cartes utilisées étaient dotées d’un code barre et d’un code QRC pour être flashées électroniquement afin de faciliter la gestion des réassorts. Le kanban est un outil logistique qui contribue à maîtriser le flux des composants dans l’usine pour éviter les gaspillages de surproduction et d’attente. Lire la suite « La magie du Kanban chez Toyota à Nagoya »

La supposée « maturité » des nouvelles technologies ne cache-t-elle pas un renoncement à l’amélioration continue ?

maturite-nouvelles-technologies-lean-management

Dans un article paru dans les Echos, il est fait mention « d’un un recul impressionnant des gains de productivité dans le secteur qui produit les nouvelles technologies. Celui-ci représente aujourd’hui en France 3 % des emplois et 6 % de la valeur ajoutée. Ses gains de productivité étaient très élevés à la fin des années 1990 et au début des années 2000, et ils sont devenus très faibles aujourd’hui, ce secteur étant, en France comme ailleurs, un secteur mature. Il en résulte une perte de gains de productivité de 0,4 point par an aujourd’hui par rapport au début des années 2000 ».

Certes, les chiffres sont là. En revanche, l’interprétation qui en est faite apparait un peu hâtive. La maturité supposerait que toutes les potentialités du secteur ont été exploitées. Nos expériences, réussies, dans le déploiement d’une culture d’amélioration continue chez nos clients, nous démontrent chaque jour que les mines d’or sont loin d’être taries. Lançons-nous dans la prospection de 3 gisements prometteurs. Lire la suite « La supposée « maturité » des nouvelles technologies ne cache-t-elle pas un renoncement à l’amélioration continue ? »

What is digital?

 lean-digital-operae-partners

Digital is a word that has been on everybody’s lips for some time now. We have to go digital, digital is the solution… Of course it is undeniable that everything is more connected and as technology evolves we want to access all kind of services at any time in a blink of an eye.

So, if the urge for a digital transformation becomes genuinely tangible within your company and its top management, the chances are high you are facing some tricky questions such as: Where to start ? What to do? What is the purpose of such a transformation? How will we tackle this change to make it successful and useful ? And these questions remain probably unanswered and loom large. Cecil Dijoux’s book #hyperlean is an interesting read on the subject and provides a valuable insight on why digital transformation is complex and why companies have to think differently (English version soon to be published). Lire la suite « What is digital? »

L’obeya c’est quoi ?

obeya-lean-management-operae-partners

Obeya en japonais signifie « grande salle ». C’est un lieu de partage pour une core team (un groupe d’experts pluridisciplinaire), un espace dédié à l’analyse et la prise de décision sur un sujet important comme un nouveau produit ou un nouveau projet. L’obeya c’est le management visuel à grande échelle appliqué à la conduite de projet. Elle s’adresse à un groupe de personnes qui collaborent sur un projet qui sont prêtes à se réunir lors de rendez-vous hebdomadaires, à mettre en place des rituels managériaux, pour partager l’avancement et se mettre en conditions de réussite. On est alors très loin de la vision parcellaire des organisations en silos dans lesquelles la communication est souvent tendue et inefficiente.

On illustre souvent la méthode de l’obeya par des exemples industriels ou qui émanent de l’IT mais son champ d’action est bien plus étendu et s’intègre très facilement dans des contextes d’ingénierie de produits dits physiques. Lire la suite « L’obeya c’est quoi ? »