Lean et amélioration continue – où comment multiplier sa productivité par 22,5

amelioration-continue-productivite-leanLes dirigeants qui déploient le Lean management dans leurs organisations sont toujours satisfaits, si ce n’est impressionnés : les résultats[1] s’obtiennent en quelques semaines dès qu’un thème est abordé. Mais, ayant une vision à plus long terme, ils s’interrogent sur la capacité de leurs équipes à continuer à s’améliorer une fois l’accompagnement Lean terminé.

Voici un exemple de ce que réalise une équipe qui bascule vraiment dans le Lean management. Lire la suite « Lean et amélioration continue – où comment multiplier sa productivité par 22,5 »

Le QRQC c’est quoi ?

 

Informations supplémentaires, ou points de détails, quant à l’utilisation du QRQC :

Etape 1 : N’oubliez jamais !

Il est important de noter l’identifiant de la pièce où se trouve le défaut et le symptôme spécifique caractérisant le défaut pour retrouver la pièce dans le futur, pour être précis dans la description du défaut. Pour clarifier le problème et pouvoir communiquer sur cet écart de qualité.

Etape 2 et 3 : Vous le valez bien !

Il convient de se demander : « Combien de clients sont impactés ? ». Quantifier les impacts permet de mesurer l’importance du défaut de qualité vis-à-vis du client et donc du temps que l’on doit accorder au QRQC. De la même manière, les impacts pour l’équipe et l’entreprise donnent aussi une orientation ; mais l’impact client est le plus déterminant car c’est au client que l’on livre de la valeur. L’objectif du Lean est de satisfaire le client par une qualité irréprochable. Plus les impacts sont forts, plus on se permet de consacrer du temps au QRQC.

Etape 4 : On enquête en baskets !

On identifie le lieu d’apparition du défaut sur le processus réel, c’est-à-dire le point de cause, par une croix rouge. En sachant exactement où une personne s’est aperçue du défaut, on peut savoir d’où partir dans le processus pour faire son observation sur le terrain. On observe alors l’activité sur le terrain concrètement, ainsi que la pièce dans ses détails, sans uniquement se fier aux outils et références.

Etape 5 : Les 5 “Pourquoi ?”

A chacune des hypothèses posées, il est nécessaire de se poser cinq fois la question « pourquoi ? ». Cela permet de ne pas s’arrêter à des causes superficielles mais de creuser jusqu’à la cause racine.

Etape 8 : Vous avez le choix !

Si un standard existe et que l’écart de qualité découle d’un geste qui a été effectué sans respecter ce standard, alors on effectue un rappel des bonnes pratiques décrites dans ce dernier, ou on le modifie si on observe que sa rédaction doit être retravaillée pour être bien comprise de tous. S’il n’y a pas de standard existant alors on s’attèle à sa rédaction pour éviter une réapparition du problème de qualité. On a donc le choix entre : former, faire évoluer ou créer.

Agences bancaires : des clients contents ? Oui c’est possible !

 

A une époque où les banques sont de plus en plus digitales, le client est de moins en moins satisfait du service qu’il reçoit quand il passe la porte de son agence.

Il y a déjà des années, quand l’idée de faire du Lean dans les agences n’était qu’une idée bizarre pour la plupart d’entre nous, nous avons emmené le CEO d’une banque européenne sur le Gemba, et c’est là qu’a commencé la quête de la satisfaction client ! Avec en prime le chiffre d’affaires que cela entraîne. Lire la suite « Agences bancaires : des clients contents ? Oui c’est possible ! »

Comment j’ai utilisé une technique Lean en aidant ma fille à améliorer ses notes en math

algebra-1238600_640

Tout d’abord le contexte

Ma fille qui est en 4e a une série de notes en dessous de la moyenne au dernier trimestre notamment en math.

Cela a plusieurs effets négatifs : le découragement (je suis nul), la faute aux autres (le prof ne m’aime pas) et un grand un sentiment d’injustice (les contrôles sont super durs) … et puis, il faut bien l’avouer, un peu d’inquiétude des parents, qui ne savent pas trop comment aider/encourager/pousser à travailler davantage.

Alors plutôt que de répéter une nouvelle fois qu’il ne faut pas se décourager, qu’il faut persévérer et que cela arrive à tout le monde d’avoir des hauts et des bas… j’ai décidé de « changer d’approche ». Lire la suite « Comment j’ai utilisé une technique Lean en aidant ma fille à améliorer ses notes en math »

#hyperlean : la petite et la grande histoire du numérique

#hyperlean – Ce que signifie l’avènement du numérique est sorti le 20 Juin 2017. Ceci est une introduction inédite à ce livre.

Le 10 septembre 2001, j’étais un professionnel heureux et épanoui. J’avais démarré ma carrière à la fin des années 80 en travaillant avec différentes entreprises informatiques dans la région niçoise en tant que programmeur logiciel junior.  J’y ai progressivement développé une expertise dans les systèmes de réservations du transport aérien.

Une industrie très sexy mais une technologie qui l’était un peu moins : programmation en Assembleur/360 (au raz du métal comme dirait mes amis hackers) sur le système spécifique de cette industrie TPF . De mon point de vue, une technologie particulièrement glamour en ce qu’elle représentait une niche avec très peu de professionnels compétents dans ce domaine. Aussi, je pouvais aller exercer n’importe où dans le monde pour des revenus très intéressants….

Lire la suite « #hyperlean : la petite et la grande histoire du numérique »

Coach Lean – qui recruter ?

croissance-lean-coach-operae-partners

Une entreprise entreprend sa transformation Lean management et souhaite constituer une équipe interne de coachs Lean qui pourront accompagner les équipes pendant les premiers projets mais aussi, sur du plus long terme, dans les démarches “d’amélioration continue”. Lesquels de ses collaborateurs doit-elle recruter ?

Question importante : ils vont avoir une influence sur le mode de travail de centaines de personnes, sur l’efficacité de l’entreprise et sur la relation entre l’entreprise et ses clients.

En plus, leur formation prend un an, ce qui est un véritable investissement pour l’entreprise. Lire la suite « Coach Lean – qui recruter ? »

Le questionnement des indicateurs de performance

Columbo

Il est étonnant de voir à quel point les personnes sont capables d’utiliser des indicateurs dans leur vie de tous les jours et combien elles les craignent dès qu’ils pointent leur nez dans le monde professionnel. À leur décharge, les indicateurs sont présents dès l’entrée dans le monde scolaire pour sanctionner une performance individuelle et rarement, voire jamais, une performance collective. Il est en de même dans les environnements professionnels. Ces systèmes font que nous oublions qu’une sanction peut être une «peine» ou une «récompense» (Le Robert : peine ou récompense attachée à une interdiction ou à un ordre, au mérite ou au démérite) et que nous retenons la sanction dans son assertion négative.

Mais en Lean Management, à quoi sert un indicateur ?

Lire la suite « Le questionnement des indicateurs de performance »