Mes biais cognitifs face au Lean, qui va gagner ?

rodrigo-kugnharski-449601-unsplash
Photo by Rodrigo Kugnharski on Unsplash

Le match dure depuis un moment déjà

Si le lean n’était que du bon sens, je n’en aurais pas besoin pour combattre les convictions erronées que m’inculquent mes heuristiques aussi utiles que paresseuses. Le lean est une pédagogie continue pour soigner mes propres biais cognitifs, voire, soyons fous, constituer un club de pratiques de pensées contre intuitives.
Ce n’est pas parce que j’ai de bonnes raisons de croire que j’ai pour autant raison de croire. La pensée et la pratique lean sont lentes, besogneuses, modestes et efficaces. Une sorte de démarche scientifique pour les nuls.
Florilège de mes propres heuristiques erronées bien que si logiques, ou des huit paralogismes si évidents, que le lean m’a donné l’occasion de démonter à mes propres yeux, au cours de mon parcours de chef de projet, de manager et de coach lean.

Lire la suite « Mes biais cognitifs face au Lean, qui va gagner ? »

Steve Jobs et l’intuition du kaizen

 

Il existe des témoignages de l’influence qu’exerça l’industrie japonaise sur Steve Jobs, industrie dont il vantait l’inlassable recherche de qualité. Dans cette vidéo, il explique qu’au Japon chacun a la possibilité de changer sa façon de travailler, si on lui en donne et la possibilité et la méthode. Lire la suite « Steve Jobs et l’intuition du kaizen »

Qualité opérationnelle de l’IT versus transition digitale de l’entreprise : un équilibre au fond évident

incidents IT avant et après le Lean

 

Posez la question à un cadre dirigeant de l’entreprise : quelle importance attache-t-il à la qualité opérationnelle de ses systèmes d’information ? Observez la réalité : de quoi parle-t-on dans la communication interne et sur l’intranet ? Quels sont les sujets abordés en comité de direction ?

La transformation digitale, l’innovation et plus généralement la préparation de l’avenir sont LES sujets de réflexion des dirigeants. A juste titre, puisqu’indiquer la direction est au cœur de leur rôle pourrait-on se dire.

Lire la suite « Qualité opérationnelle de l’IT versus transition digitale de l’entreprise : un équilibre au fond évident »

Comment le Lean peut aider les équipes agiles ? Un exemple avec le takt time

Photo by Braden Collum on Unsplash
Exemple de complémentarité de l’approche agile et du lean management, notamment dans un contexte de croissance (scale-up).
La semaine dernière j’ai accompagné Marine, CTO d’une société que nous appellerons SPEEDEV, comme régulièrement depuis deux ans. Cette société développe des solutions web et mobiles pour aider leurs clients à résoudre des problèmes business. Depuis le début les équipes utilisent SCRUM comme modèle de production, mais également le Lean management depuis deux ans.
Ses équipes réussissent à délivrer de manière fréquente des applications en utilisant SCRUM avec des sprints d’une semaine. Elles ont atteint un certain niveau de maturité. Pour preuve, chaque équipe livre quotidiennement quelques user stories pour validation par le product owner (PO). A chaque fin de sprint l’équipe demande au PO quel est son niveau de satisfaction et ce qu’il faut améliorer de son point de vue.

Lire la suite « Comment le Lean peut aider les équipes agiles ? Un exemple avec le takt time »

Kanban, que la force soit avec toi !

Kanban, que la force soit avec toi !

Pour faire suite à l’article Le Management Visuel, pour quoi faire ?, je vous propose de voir plus en détails une des techniques du Management Visuel du Lean Management, le Kanban.

Le Kanban est un des éléments-clés du Just-In-time (JIT) du Toyota Production System (TPS) comme nous le rappelle l’article La magie du Kanban chez Toyota à Nagoya.

Pensé par Taiichi Ohno dès les années 1950 (lire Taiichi Ohno’s Workplace Management), le Kanban vise à atteindre l’idéal du one-piece flow (nommé également flux continu) tiré et rythmé (takt) par la demande du client.

Lire la suite « Kanban, que la force soit avec toi ! »

Et si l’Obeya était la stratégie pour réussir vos transformations agiles à l’échelle ?

Obeya-Thomas_preview

Depuis de nombreuses années, les DSI des grandes entreprises adoptent massivement les démarches agiles pour leur transformation numérique. Au regard de la taille des équipes qui peut aller de plusieurs dizaines à plusieurs milliers de personnes (managers, développeurs, architectes, testeurs, MOA…), il se pose la question de la mise à l’échelle: Agile at Scale. De nombreux frameworks ou modèles d’organisation sont maintenant disponibles, souvent soutenus par des grands auteurs du mouvement Agile. Lire la suite « Et si l’Obeya était la stratégie pour réussir vos transformations agiles à l’échelle ? »

De quel parcours client parle-t-on ?

parcours-client-operae-partners-lean

Le parcours client, sa construction et son amélioration sont devenus des thèmes importants dans les entreprises et leur transition vers le numérique.

Ceci dit, de quel parcours client parle-t-on ?

  • pour nous en tant que client, le parcours client est celui que nous effectuons pour obtenir le produit ou le service que nous achetons ;
  • pour un responsable de process, il s’agit de l’enchainement des activités entre front office, back office, supply chain, etc… pour que le produit soit créé, livré et facturé ;
  • et pour une DSI, le parcours client s’entend beaucoup comme l’expérience de l’utilisateur lorsqu’il interagit avec un écran (ordinateur, tablette, smartphone) pour obtenir le produit recherché. Dans ce cadre, on parle d’UX (User eXperience).

Lire la suite « De quel parcours client parle-t-on ? »