Rendez-vous le 17 mars pour découvrir le Lean management par le jeu

Rendez-vous le 17 mars pour découvrir le Lean management par le jeu

Le prochain atelier cocottes, serious game d’initiation aux fondamentaux du Lean management, aura lieu à Paris 19e le 17 mars au matin.

Cet atelier permet de :

  • comprendre ce que veut son client,
  • voir ensemble les obstacles que rencontrent les collaborateurs sur le terrain,
  • réfléchir en équipe pour trouver des axes d’amélioration.

Ce jeu permet aussi de prendre conscience de l’intérêt de la formation sur le terrain et de comprendre en quoi le Lean management est un vrai levier d’amélioration de la qualité de vie au travail.

Détails dans le flyer et sur le site d’Efidev, notre organisme de formation au lean et à l’agilité.

Le Lean, c’était pas pour nous

Le Lean, c’était pas pour nous

Performance, transformation, apprentissage

Tout d’abord la Performance : qu’est-ce que je dois faire à court-terme pour livrer mes engagements ?

Deuxièmement, à moyen-terme, la transformation : quelle entreprise je dois devenir pour faire face aux défis que j’ai actuellement ?

Et puis le long-terme, l’apprentissage : qu’est-ce que je dois apprendre pour assurer la survie à long-terme de mon entreprise ?

Et vous, comment travaillez-vous ces trois dimensions ?

Lire la suite « Le Lean, c’était pas pour nous »

DSI : les incidents ne sont pas une fatalité par Pierre Jannez

« Le DSI d’un grand groupe de distribution français me disait récemment que chaque année il a 300 000 incidents à traiter. Et parmi ces 300 000 certains sont… très gros ».

Lire la suite « DSI : les incidents ne sont pas une fatalité par Pierre Jannez »

Comptez-vous les passes ou les buts?

Comptez-vous les passes ou les buts?
« Faire et défaire, c’est toujours travailler ».
Cet adage de grand-mère, on se le répète quand on se retrouve – souvent – face à des équipes qui se démènent pour… compter les passes, mais pas les buts. Qu’est-ce que cela signifie ? Et bien que souvent, les collaborateurs sont entraînés à « travailler » mais pas à « réussir ». A réussir ce que veut le client, ce qui fait gagner de l’argent à l’entreprise, ce qui donne du sens à son travail.
Des exemples ? Il y en a plein !

Lire la suite « Comptez-vous les passes ou les buts? »

Le lean et la relation client

Le lean et la relation client

Il y a quelques années, l’un de nos grands opérateurs télécom s’est trouvé pris à parti car ses nombreux centres d’appels quittaient le territoire français, ce qui détruisait de l’emploi. Je me souviens d’une interview de son président qui déclarait interloqué :

« Chez Free, les centres d’appels restent en France car ils n’ont pas beaucoup de sollicitations de leurs clients, alors ils peuvent se le permettre. Tandis que chez nous… »

Eh oui, la non qualité de la prestation génère une foule de coûts, met en déséquilibre la rentabilité des offres et conduit à prendre des décisions qui peuvent nuire à l’image de l’entreprise.

Qu’apporte le lean dans le domaine de la relation client ? La réponse tient en 3 points :

  1. Améliorer la satisfaction client par l’amélioration de l’efficacité opérationnelle
  2. Réduire le recours au service client par l’amélioration de l’expérience client
  3. Profiter d’un service excellent pour vendre plus

Voici nos expériences.

Lire la suite « Le lean et la relation client »

Les 3 promesses du Lean : interview de Marie-Pia Ignace sur TV Finance

Qu’est-ce que le Lean Management ? Pourquoi parle-t-on de gaspillage ? Que cherchent les entreprises qui font appel à Operae Partners ? En quoi consiste notre accompagnement ? En quoi les méthodes « agiles » sont-elles différentes du Lean ? Explications de Marie-Pia Ignace, CEO d’Operae Partners sur TV Finance

Réhumaniser la relation client-prestataire par la résolution de problèmes

mifune

Lors d’une visite au Japon, j’ai eu le plaisir de visiter un fournisseur de rang 2 de Toyota : Mifune. Parmi toutes les choses qui nous ont été expliquées, il y avait l’échange de personnel entre Mifune et le fournisseur de rang 1, voire Toyota directement. Dans la salle où nous avons été réunis pour une petite préparation avant la visite des ateliers, deux diplômes attestant la formation des cadres étaient fièrement exposés sur les murs. Mais pourquoi Toyota fait-il ces investissements dans la formation de ses fournisseurs ? Pourquoi une si forte implication lorsqu’il suffirait de publier le cahier des charges, définir les SLA, les KPI et les pénalités qui permettraient d’avoir l’assurance des résultats attendus ? Lire la suite « Réhumaniser la relation client-prestataire par la résolution de problèmes »