Le verbatim client de la semaine

Le verbatim client de la semaine

« Au travers de la formation lean et de l’accompagnement de Marie-Pia, nous avons pu apprendre et expérimenter différents outils du lean. Je suis convaincue aujourd’hui de l’efficacité de cette méthode et de l’impact positif sur notre focus client, la qualité de nos activités et le développement de nos équipes.

Nous avons déjà ancré certaines pratiques dans notre quotidien, par exemple Gemba, bacs rouges et A3, qui sont de plus complémentaires avec l’agilité. Une belle découverte pour moi, ainsi que de nouveaux réflexes précieux pour mon rôle au sein de l’IT. »

Noémie Aung, VP of Engineering, à propos du parcours de formation certifiant Lean Green Belt 

Vous souhaitez être accompagnés ou connaître nos offres ? Contactez-nous avec le formulaire ci-dessous !


Que se passe-t-il lorsqu’on commence à s’intéresser à la qualité dans l’IT ?

Que se passe-t-il lorsqu’on commence à s’intéresser à la qualité dans l’IT ?

L’IT est un vaste domaine avec ses différentes spécialités parmi lesquelles nous trouverons par exemple les infrastructures, la gestion des données, la sécurité, l’UI et l’UX et naturellement la production logicielle.

S’il y a bien une constante dans la production logicielle, c’est son faible niveau de qualité. Prenez 10 développeurs au hasard dans votre entreprise ou celle de votre prestataire, il est très probable que vous n’en trouviez qu’un seul qui osera prétendre que les défauts de qualité ne sont pas une fatalité. Et s’il le fait, il vous demandera de ne surtout pas faire état de ses déclarations devant ses collègues et manageurs.

bug

Il y a donc d’un côté des acteurs de la chaîne de valeurs qui sont persuadés que la non-qualité, on ne peut pas l’éviter, et à l’autre bout, des utilisateurs de systèmes d’information qui essaient de naviguer entre les bugs et interruptions de service.

Lire la suite « Que se passe-t-il lorsqu’on commence à s’intéresser à la qualité dans l’IT ? »

Je suis directeur des opérations. En quoi le Lean pourrait m’aider ?

Je suis directeur des opérations. En quoi le Lean pourrait m’aider ?

Roméo*. La quarantaine. Un beau sourire (sous le masque) mais beaucoup de cernes. Roméo est directeur des opérations dans cette mutuelle. Il a plus d’une centaine de gestionnaires sous sa responsabilité. Un gros budget, et des milliers d’adhérents à gérer.

Oui mais voilà… Roméo est entre le marteau et l’enclume : ses adhérents se plaignent des délais de traitement des dossiers, ça remonte aux actionnaires, et ses chefs lui demandent de plus en plus de reportings.

Et en même temps, ses équipes sont épuisées « ils courent partout ». Pourtant, quand il lit les reportings, les KPIs ne sont pas si mauvais. Roméo fait appel à un coach Lean pour voir ce que ça peut lui apporter.

Lire la suite « Je suis directeur des opérations. En quoi le Lean pourrait m’aider ? »

« Je souhaite sensibiliser mes équipes à l’amélioration continue ». Sensibiliser, seulement ?

« Je souhaite sensibiliser mes équipes à l’amélioration continue ». Sensibiliser, seulement ?

Vous avez besoin de transformer votre entreprise, votre département, votre équipe, de donner un coup de boost, redonner de l’énergie, de la nouveauté, du changement ?

Oui, mais voilà. A vos équipes, qui sont là depuis des années, « on ne la leur fait plus ». Les réorganisations, les transformations, les méthodes magiques de consultants, ils en ont vu passer des dizaines. Et ils n’y croient plus. Alors il faut les re-sensibiliser.

Avec des slides, des jeux et des coups de com ?

Vous pouvez.

Lire la suite « « Je souhaite sensibiliser mes équipes à l’amélioration continue ». Sensibiliser, seulement ? »

« MAIS ON N’A PAS LE TEMPS » ou comment on peut gagner du temps quand on n’en a pas dans l’IT

« MAIS ON N’A PAS LE TEMPS » ou comment on peut gagner du temps quand on n’en a pas dans l’IT

J’ai la chance de travailler avec des équipes super : des personnes sympas, souriantes, accueillantes. Des professionnels qui ont vraiment envie de satisfaire leurs clients. Et surtout des experts incroyables. Avec ces super-héros, on a donc toutes les conditions réunies pour réussir tous les projets, n’est-ce pas ? Et pourtant, pourtant…

Pourtant, les clients (alias les métiers) ne sont pas contents : ceux pour qui le projet est en cours « souffrent » et ont pris des prestataires supplémentaires pour les aider sur leurs gestes métiers, le temps que d’autres s’acharnent sur ce projet.

Lire la suite « « MAIS ON N’A PAS LE TEMPS » ou comment on peut gagner du temps quand on n’en a pas dans l’IT »

Comment le Lean management peut-il aider à optimiser une performance commerciale ?

Comment le Lean management peut-il aider à optimiser une performance commerciale ?

Au cours de mes 20 années d’expérience commerciale, j’ai pu constater les problèmes suivants, récurrents au sein des organisations commerciales :

1. des commerciaux en stress avec la sensation d’être abandonnés par le management,

2. trop d’échecs aux appels d’offre,

3. trop de stress en période d’appel d’offre,

4. médiocre qualité des propositions commerciales,

5. des managers qui commandent et contrôlent

6. trop d’inégalités dans les performances commerciales entre les membres d’une même équipe

7. de nouveaux outils en place…. Mais rien ne change !

La bonne nouvelle c’est que le lean management est en mesure de répondre à la plupart de ces problématiques pour ramener de la sérénité dans le département commercial, voyons de manière succincte dans quelle mesure :

Lire la suite « Comment le Lean management peut-il aider à optimiser une performance commerciale ? »

Formation Green Belt Lean : passez du prêt-à-porter au sur-mesure

Formation Green Belt Lean : passez du prêt-à-porter au sur-mesure

Je m’occupe des formations certifiantes Green Belt Lean management depuis plus de 3 ans, ce n’est pas le seul parcours dont je suis en charge, mais celui-ci tout particulièrement m’a ouvert à des réflexions. Je suis une coach qui passe ses journées sur le terrain en ayant comme objectif principal la réussite des équipes et donc des entreprises. Le bureau, la salle de réunion… moi, je n’y suis pas habituée !

Au moment de créer ce parcours de formation (oui, je me sentais un peu le Yves Saint-Laurent des déroulés pédagogiques, l’Olivier Rousteing des serious games, l’Armani des points techniques) des questions hantaient mes journées – et celles de mes collègues – passées sur mon PC : en quoi est-ce que ce parcours serait-il efficace ? Comment une formation pourrait-elle donner aux personnes ce coté « terrain » ? Pour ceux qui pratiquent le Lean depuis des décennies (et c’est, malheureusement pour ma jeunesse, mon cas !), c’est LE facteur différenciant de la démarche. Pourquoi des personnes feraient-elles ce parcours en parallèle de leur boulot ? Et surtout : comment faire en sorte que les personnes sortent de cette formation en se sentant à l’aise avec les équipes, le terrain, la hiérarchie, et surtout avec les problèmes !?!

Lire la suite « Formation Green Belt Lean : passez du prêt-à-porter au sur-mesure »

Tirer l’andon pour améliorer la qualité de vie au travail

Tirer l’andon pour améliorer la qualité de vie au travail

Exemple avec une équipe de « chefs de projets« 

Appelez-vous à l’aide lorsque vous rencontrez des difficultés dans la réalisation de votre travail ?

Pression managériale, manque d’écoute, peur de paraître incompétent, envie de résoudre par soi-même, envie de renvoyer une image irréprochable… Dans le milieu professionnel, il y a toujours une raison qui nous fait oublier l’importance de mettre en évidence les obstacles que l’on rencontre.

Sous-estimer les difficultés lorsqu’elles commencent à apparaitre est pourtant la meilleure manière de prendre le risque de les laisser ressurgir plus tard avec des conséquences plus violentes : épuisement mental, déprime, baisse de l’estime de soi. Certaines situations pouvant conduire jusqu’au burn out.  Alors plutôt que de vouloir ignorer les difficultés, le mieux est d’en parler.

Lire la suite « Tirer l’andon pour améliorer la qualité de vie au travail »

Le management visuel sert aussi à suivre la trésorerie et à diminuer les retards de règlement clients !

Le management visuel sert aussi à suivre la trésorerie et à diminuer les retards de règlement clients !

En tant que Secrétaire Générale et dans le cadre de mon activité de suivi de la trésorerie, je suis particulièrement le chiffre d’affaires et les règlements reçus de nos clients.

Il y a maintenant quelques années que j’ai créé un management visuel qui à ce jour est resté tel que je l’avais imaginé. Il a plusieurs vertus selon moi quand il est partagé avec l’ensemble de l’équipe.

  • La première c’est de savoir « est-on sûr d’avoir facturé tout ce que nous devions facturer dans le mois ? »,
  • la seconde c’est de savoir « quel est le chiffre d’affaires généré dans le mois ? sommes-nous en phase avec nos prévisions annuelles ? »
  • et la troisième qui intéresse plus particulièrement la trésorerie d’une PME comme la nôtre, « avons-nous des retards de paiement de nos clients ? ».
Lire la suite « Le management visuel sert aussi à suivre la trésorerie et à diminuer les retards de règlement clients ! »

Voir la matière noire et multiplier par deux l’efficacité de ses équipes projet

Voir la matière noire et multiplier par deux l’efficacité de ses équipes projet

La matière noire est une matière hypothétique composée de WIMP, que l’humanité n’a jamais vue, qui représenterait 5 fois plus de matière que celle que nous connaissons ;  elle explique des phénomènes astronomiques inexplicables. Ca laisse rêveur mais quel est le lien avec le développement logiciel et le lean management ?

Les équipes projet travaillent sur des objets visibles (appelons les « user stories »), sur des objets observables si l’on s’en donne la peine (les demandes de support et les incidents) et, enfin sur des activités de matière noire. Cette analogie éclairante bien que peu réjouissante a tout de même un côté positif : alors que la matière noire représente 5 fois la masse de la matière visible, les activités de matière noire des équipes projet sont moins nombreuses. Lors de mon dernier gemba, le chiffre flirtait avec les 50 %.

Lire la suite « Voir la matière noire et multiplier par deux l’efficacité de ses équipes projet »