Plus il y a de bruit, moins il y a de son

Plus il y a de bruit, moins il y a de son

Samedi dernier au marché, je croisais un ancien collègue élu à qui je faisais remarquer amicalement que son absence avait été remarquée lors du dernier évènement municipal.

Il me répondit, franchement chafouin, « qu’il ne venait pas aux événements auxquels il n’était pas invité ».

Stupeur, comment se faisait-il qu’une personne « taguée » comme VIP puisse ne pas être invitée ? Un petit Gemba s’imposait. Lire la suite « Plus il y a de bruit, moins il y a de son »

Quel est le rôle du manager dans une démarche Lean ? Masterclass exceptionnelle le 25 mars à Lyon

Quel est le rôle du manager dans une démarche Lean ? Masterclass exceptionnelle le 25 mars à Lyon

Quelles compétences un manager doit-il développer dans le cadre d’une transformation Lean ? Par où commencer ? Quel temps consacrer au Lean ? Ces questions se posent fréquemment lorsqu’une entreprise s’engage dans cette démarche.

Depuis 12 ans, Marie-Pia Ignace accompagne managers et dirigeants dans ces transformations, venez bénéficier de son expérience lors de la masterclass qu’elle animera le 25 mars prochain à Lyon. Lire la suite « Quel est le rôle du manager dans une démarche Lean ? Masterclass exceptionnelle le 25 mars à Lyon »

Ralentir pour satisfaire son client ?

Ralentir pour satisfaire son client ?

Par les temps qui courent et avec le développement du DevOps, la tentation est de vouloir aller toujours plus vite. Mais est-ce bien toujours ce que le client demande ?
La pratique régulière de la voix du client (donnez-moi exactement ce que je veux, quand je le veux, où je le veux, soyez fiables, ne me faites pas perdre mon temps) aide à se fixer les bons objectifs. En effet, à quoi bon s’améliorer là où le client ne nous attend pas ? Lire la suite « Ralentir pour satisfaire son client ? »

Quels sont les piliers d’une entreprise apprenante ?

Au fond, que souhaite l’entreprise apprenante ? Sans aucun doute, à concevoir, produire et délivrer de plus en plus vite, au meilleur coût, des produits qui enchantent leurs clients sur la durée. Et cela, dans un contexte éthique et responsable dont la société définit le cadre.

L’ambition est élevée.

Cet article s’intéresse à la réalisation des produits et services et non à leur conception. Dans ce domaine, le lean propose une approche originale et redoutable dont voici les mécanismes :

flux-tire-jidoka

Définir ce que l’on doit savoir

« Négliger le savoir accumulé jusqu’ici n’est pas la marque d’un esprit d’innovation : c’est un gâchis de talent.” Régis Médina, Institut Lean France

Ce que propose le lean n’est pas la création d’une somme immense de savoirs sur des sujets généraux mais bien au contraire, la création de savoirs sur des sujets spécifiques, propres à ce que l’entreprise ne sait pas bien faire à l’instant présent. Pour sélectionner les sujets d’apprentissage, les entreprises lean s’organisent autour du standard et des écarts au standard. Lire la suite « Quels sont les piliers d’une entreprise apprenante ? »

Rendez-vous le 17 mars pour découvrir le Lean management par le jeu

Rendez-vous le 17 mars pour découvrir le Lean management par le jeu

Le prochain atelier cocottes, serious game d’initiation aux fondamentaux du Lean management, aura lieu à Paris 19e le 17 mars au matin.

Cet atelier permet de :

  • comprendre ce que veut son client,
  • voir ensemble les obstacles que rencontrent les collaborateurs sur le terrain,
  • réfléchir en équipe pour trouver des axes d’amélioration.

Ce jeu permet aussi de prendre conscience de l’intérêt de la formation sur le terrain et de comprendre en quoi le Lean management est un vrai levier d’amélioration de la qualité de vie au travail.

Détails dans le flyer et sur le site d’Efidev, notre organisme de formation au lean et à l’agilité.

Dirigeants, boostez votre capitalisation boursière avec le lean !

Un article paru récemment dans Les Echos montre que Toyota génère 19 000 euros de capitalisation boursière par voiture vendue, là où les autres constructeurs automobiles de masse n’en génèrent qu’entre 3 000 (pour Renault) et 8 000 (pour Volkswagen). 3 fois plus que la moyenne de ses concurrents et 2,3 fois plus que le meilleur d’entre eux !

capitalisation-boursiere-toyota

Cela fait rêver. Lire la suite « Dirigeants, boostez votre capitalisation boursière avec le lean ! »

Mes quatre montagnes sur le chemin du coaching : la peur, la colère, le mépris, l’hubris

Mes quatre montagnes sur le chemin du coaching : la peur, la colère, le mépris, l’hubris

1- La peur de ne pas savoir faire, de ne pas maîtriser

“Vais-je y arriver ? Je n’ai pas la moindre idée de la manière de m’y prendre.” Faire confiance à la méthode quant à son efficacité, aux personnes quant à leur volonté de bien faire, et à leur capacité de trouver par elle-même des sujets pertinents et des actions efficaces.
Faire confiance à mon propre parcours lean et surtout à mon sensei.
Appliquer à moi-même mes propres méthodes, et rédiger mon log book quotidien. Chaque jour de coaching.
Mon kaizen à moi, que dois-je apprendre de mon métier de coach ? Je ne suis pas là du tout pour résoudre moi-même tel ou tel problème, mais pour montrer des portes et donner envie de les franchir. La plus géniale de mes idées, quand bien même elle ne déboucherait pas sur une catastrophe, ne sera jamais que la mienne.
Si j’ai de la chance, moi qui ne connais rien au métier de mon client, qui suis-je pour lui imposer telle ou telle solution ?
Si je n’ai vraiment pas de chance, je connais bien le métier de mon client, et je crois alors avoir de très bonnes raisons de vouloir lui imposer ma solution…
« Les choses qu’il faut avoir apprises pour les faire, c’est en les faisant que nous les apprenons » disait Aristote.

Lire la suite « Mes quatre montagnes sur le chemin du coaching : la peur, la colère, le mépris, l’hubris »