Le verbatim client de la semaine

« L’équipe est alignée, à l’aise, humble avec la situation et transparente sur ses difficultés. Et cette transparence est un vrai plus, car ça permet de mettre l’égo de côté. C’est factuel, il y a des chiffres, on voit que c’est challengé. J’avais un vrai doute sur le Lean dans une équipe agile, mais maintenant j’y crois à fond car quand on fait de l’agile, on perd la performance !

Je suis hyper content des résultats. L’équipe est fière de montrer ses résultats ; elle a la pêche. Par rapport il y a 6 mois et même 3 mois : elle a fait des pas de géant. Je suis hyper fier. »

Directeur de Domaine Métier au sein d’une DSI retail

Retrouvez les dates des prochaines sessions de formation agile à Lille sur Efidev. Découvrez l’ensemble de nos formations au Lean et à l’agilité dans notre catalogue.

Améliorer le Kanban ou ajuster la DoD ?

472970.jpg-r_640_360-f_jpg-q_x-xxyxx
Source : Lucasfilm Ltd.

Lors de la rétrospective d’une équipe pratiquant l’agilité avec un tableau Kanban au sens Lean (lire l’article Kanban, que la force soit avec toi !), ses membres se penchèrent sur les pièces réalisées (livrées) au regard des pièces à produire (les fiches Kanban présentes dans le backlog) dans le sprint. Première étape, regarder dans les bacs rouges les défauts de qualité et faire les Pareto si besoin. Cet exercice fait, il s’avéra qu’à cause de 2 tests déclarés KO, 2 fonctionnalités n’avaient pas pu être livrées ; ce que le management visuel avait révélé puisque celles-ci étaient dans le bac rouge.

L’équipe, désireuse de comprendre, se lança dans un PDCA. Pour 2 malheureuses fonctionnalités, me direz-vous ? Eh bien oui, pour 2 malheureuses fonctionnalités. C’est un des principes du Lean Management – qui s’est probablement perdu quelque part dans les techniques agiles – que de s’arrêter au moindre problème. Dans le monde idéal Lean, l’équipe aurait dû s’arrêter lors de la survenance dudit problème pour en résoudre la cause ; ce que Toyota pratique depuis des décennies. Poursuivons…

Lire la suite « Améliorer le Kanban ou ajuster la DoD ? »

Mes biais cognitifs face au Lean, qui va gagner ?

rodrigo-kugnharski-449601-unsplash
Photo by Rodrigo Kugnharski on Unsplash

Le match dure depuis un moment déjà

Si le lean n’était que du bon sens, je n’en aurais pas besoin pour combattre les convictions erronées que m’inculquent mes heuristiques aussi utiles que paresseuses. Le lean est une pédagogie continue pour soigner mes propres biais cognitifs, voire, soyons fous, constituer un club de pratiques de pensées contre intuitives.
Ce n’est pas parce que j’ai de bonnes raisons de croire que j’ai pour autant raison de croire. La pensée et la pratique lean sont lentes, besogneuses, modestes et efficaces. Une sorte de démarche scientifique pour les nuls.
Florilège de mes propres heuristiques erronées bien que si logiques, ou des huit paralogismes si évidents, que le lean m’a donné l’occasion de démonter à mes propres yeux, au cours de mon parcours de chef de projet, de manager et de coach lean.

Lire la suite « Mes biais cognitifs face au Lean, qui va gagner ? »

Steve Jobs et l’intuition du kaizen

 

Il existe des témoignages de l’influence qu’exerça l’industrie japonaise sur Steve Jobs, industrie dont il vantait l’inlassable recherche de qualité. Dans cette vidéo, il explique qu’au Japon chacun a la possibilité de changer sa façon de travailler, si on lui en donne et la possibilité et la méthode. Lire la suite « Steve Jobs et l’intuition du kaizen »

Qualité opérationnelle de l’IT versus transition digitale de l’entreprise : un équilibre au fond évident

incidents IT avant et après le Lean

 

Posez la question à un cadre dirigeant de l’entreprise : quelle importance attache-t-il à la qualité opérationnelle de ses systèmes d’information ? Observez la réalité : de quoi parle-t-on dans la communication interne et sur l’intranet ? Quels sont les sujets abordés en comité de direction ?

La transformation digitale, l’innovation et plus généralement la préparation de l’avenir sont LES sujets de réflexion des dirigeants. A juste titre, puisqu’indiquer la direction est au cœur de leur rôle pourrait-on se dire.

Lire la suite « Qualité opérationnelle de l’IT versus transition digitale de l’entreprise : un équilibre au fond évident »

Les managers : les oubliés de l’agilité

Retour à l’Agile Tour Lille avec la présentation de Cédric Pourbaix consacrée au rôle du manager dans la démarche agile…

L’agilité a été inventée pour changer le postulat de base de la conduite de projet qui s’appuie sur la théorie suivante : « le client sait ce qu’il veut, l’équipe sait ce qu’elle a à faire ». Or, dans la réalité, le client découvre son besoin au cours du projet et l’équipe apprend à faire les choses au fur et à mesure. Lire la suite « Les managers : les oubliés de l’agilité »