Lean Green partie 3 : agir ensemble et concrétiser les opportunités

 

lean-green-operae-partners-4

De l’autre côté de la montagne, l’herbe est plus verte !

Nous avons vu dans les parties précédentes de cet article la clarification de ce que devrait être le développement pour être effectivement durable. Il est facile de s’y perdre dès lors que l’approche n’est pas radicale et les ratés sont nombreux. Ces ratés sont autant d’occasion d’apprendre et d’opportunités d’améliorations.

Ainsi, se lancer dans le développement durable fort n’a vraiment rien d’évident. Comme le souligne Ray C. Anderson dans son livre[1], il s’agit de gravir la montagne. Cela requiert 3 éléments incontournables : Lire la suite « Lean Green partie 3 : agir ensemble et concrétiser les opportunités »

Lean Green partie 2 : Voir ensemble ce que nous faisons réellement

lean-green-operae-partners-1

L’impossible passage du développement durable faible au développement durable fort ?

Dans la première partie de cet article, nous avons retracé ensemble la compréhension de plus en plus claire de ce que devrait être le développement durable. Fallait-il encore la faire partager au plus grand nombre : l’agenda 21 soulignait qu’une large participation du public à la prise de décision est une condition fondamentale pour la réalisation du développement durable. Plus de 20 ans après la conférence de Rio, l’objectif semble largement atteint. Ainsi, de nombreuses voix s’élèvent contre la façon dont les gouvernements et les entreprises se sont approprié le concept des trois piliers du développement durable et la conservation des capitaux financiers, sociétaux et environnementaux. Lire la suite « Lean Green partie 2 : Voir ensemble ce que nous faisons réellement »

Lean et développement durable : le mariage parfait !

PDCA-lean-green1

Partie 1 : comprendre ensemble ce que nous voulons réussir

Pourquoi les entreprises devraient-elles s’intéresser au Lean tel que le pratique Toyota ? Bien entendu, pour ré-enchanter leurs clients, en vendant des produits d’une qualité irréprochable, en diminuant les délais et les coûts tout en valorisant et favorisant les contributions intellectuelles de TOUS ses employés et fournisseurs.

Dans le contexte de la reconstruction économique du Japon après-guerre, l’Histoire a également amené Toyota à adopter un développement durable, sans pleinement appréhender la force de ce choix pour le reste de la planète. Au-delà de la démarche économique, Toyota s’attache depuis toujours à avoir une empreinte sociétale positive, notamment vis-à-vis de ses fournisseurs et des bassins de population où se trouvent ses propres usines. Depuis deux décennies, Toyota s’est également choisi des objectifs environnementaux. Naturellement, chez Toyota, qui dit objectifs dit challenge, donc écart, donc problèmes à résoudre. Tout aussi naturellement, le caractère scientifique des outils du Lean est un levier indispensable pour relever le défi que s’est lancé l’entreprise en matière de développement durable. Si chacun se fait une image plutôt claire du Lean, selon deux écoles : le Lean de Toyota et celui des autres, qu’en est-il du développement durable aujourd’hui, et qu’est-ce que cela implique pour les entreprises qui voudraient se parer de ses vertus ? Tout d’abord, un peu d’Histoire… Lire la suite « Lean et développement durable : le mariage parfait ! »

Chasse au trésor à l’usine PETEC

DSC_0528

Dans le cadre de notre séminaire au Japon, après l’usine Toyota Tsutsumi et la brasserie Asahi, nous avons visité l’usine de retraitement d’appareils ménagers PETEC (Panasonic Eco Technology Center). Cette usine emploie 180 personnes et a pour objet le recyclage de téléviseurs, réfrigérateurs, lave linge et climatiseurs. Depuis 2001 et la loi nationale qui impose ce retraitement, l’usine traite plusieurs centaines de milliers d’unités par an (720 000 en 2016).

Triple avantage à cette démarche : 1/ réduire le volume de CO2 émis (car on ne brûle plus les appareils) 2/ réduire l’énergie consommée pour la fabrication des produits et 3/ réduire la consommation de matière première en réutilisant les produits recyclés.

En 2001, il ne reste au Japon que 9 années de capacité de stockage de ses propres déchets ménagers. Comment ce pays de plus 160 millions d’habitants a-t-il géré ce challenge ?  Comment cette usine a-t-elle contribué à atteindre les standards de recyclage ambitieux fixés par le gouvernement ? Lire la suite « Chasse au trésor à l’usine PETEC »

Le Kaizen au service de l’écologie

KEUKENHOF (102)

Réchauffement climatique, effet de serre, niveau de carbone dans l’air, pollution des eaux, des sols, espèces menacées… Les sujets autour de l’environnement et de l’écologie ne manquent pas. En cherchant sur le net, on trouve également des mesures comme par exemple, celle sur les émissions de dioxyde de carbone (CO2) des ménages français estimées à 16,4 tonnes par an, ou encore la possibilité pour une entreprise de calculer ses émissions de carbone à partir de ses activités directes et indirectes. On y trouve aussi des objectifs et des engagements comme par exemple celui de la France de diminuer de 40% les émissions agrégées des 6 gaz à effet de serre.

Puisque nous avons des mesures et des objectifs, nous avons nos écarts (nos problèmes Lean). Nous pouvons donc faire tourner la roue de Deming (PDCA) au service de notre planète et des êtres qui la peuplent….

Lire la suite « Le Kaizen au service de l’écologie »

Lean & Green : entretien avec Kelly Singer

lean-green

The original English version of this interview by Cecil Dijoux is available on his blog: #Hypertextual.

Depuis quelques années, Lean et préoccupations environnementales vont de plus en plus de pair. En effet, Toyota a montré la voie : la réduction de son impact sur l’environnement est un sujet majeur d’innovation pour le constructeur japonais ainsi qu’un pilier de sa vision pour le 21e siècle. Pionnier des technologies hybrides depuis la fin des années 90  avec la Prius, l’entreprise japonaise se positionne aujourd’hui avec la technologie de pile à combustible. Enfin Lean & Green est une alternative crédible et pratique à l’idéologie de la décroissance.

Kelly Singer est une observatrice et une actrice de cette tendance émergente. Selon elle, les problématiques environnementales à l’échelle planétaire représentent l’un des sujets les plus difficiles de notre temps et le Lean qui se concentre sur la réduction des gaspillages peut certainement aider à relever ce challenge. Lire la suite « Lean & Green : entretien avec Kelly Singer »

S’engager en deux semaines dans le LEAN GREEN

lean-green-operae-partnersPourquoi se lancer dans le LEAN GREEN ?

Le 8 août 2016, l’humanité a consommé en huit mois la totalité des ressources naturelles que la Terre est capable de renouveler en un an (source : « Global Footprint », dont le détail stipule quel la mesure agrège l’empreinte carbone, les ressources consommées, pêche, élevage, culture, construction, utilisation d’eau). Cela signifie que nous ingurgitons en un an la quantité de ressource qu’ 1,6 Terre pourrait renouveler durant la même période.  Depuis 1970, le jour de dépassement global ne cesse d’avancer d’année en année. L’empreinte environnementale que nous exerçons sur la Terre continue de croître proportionnellement.

En 2012, les infrastructures de l’Internet et du web mobile représentaient 3 % de la consommation électrique mondiale et émettaient autant de gaz à effet de serre que l’aviation civile (source : « Ecoconception web » Frédéric Bordage). Dans un tel contexte d’utilisation croissante d’Internet, comment concilier la pleine satisfaction des internautes et le respect de l’environnement ? Plus généralement, comment continuer à rendre heureux nos clients tout en préservant durablement notre belle planète ? Le LEAN GREEN apporte la solution à cette équation. Lire la suite « S’engager en deux semaines dans le LEAN GREEN »