#hyperlean 1.1 est disponible

illu6 - small

Comme évoqué sur ce blog, nous avons travaillé cet été sur une nouvelle version de #hyperlean. Celle-ci remplace maintenant la précédente sur Amazon et le numéro de version figure en bas de page 3.

Pour un grand nombre de raisons, qu’il n’est pas indispensable de discuter ici (sourire), la première version comportait un certain nombre de coquilles et d’axes d’amélioration.

Mille mercis aux initiatives spontanées de Ludovic Leroy et de Maxime Sinclair, ainsi qu’à mes collègues de Operae Jean-Philippe Douet et Florence Préault pour leur soutien et leur travail de relecture.

La preuve, s’il en était nécessaire, que l’édition est un vrai métier et que livrer de la qualité nécessite un authentique savoir faire.

En route pour la version en anglais …

 

#hyperlean : le droit à l’erreur et le devoir de réaction rapide

illu4 small

« Oh dear how embarassing ! » disait Adrian, mon manager lorsque je travaillais à British Airways lorsqu’il identifiait une petite erreur qu’il avait commise. À mon tour d’adopter cette charmante expression, légèrement surannée, pour exprimer mon embarras. Malgré notre travail de relecture (manifestement insuffisant mais nous travaillons à identifier les causes …), plusieurs lecteurs nous ont remonté quelques petites coquilles dans le livre #hyperlean.

Maxime Sinclair a eu la gentillesse de prendre le temps pour m’écrire un mail depuis la page contact pour proposer cette idée de créer un espace pour y répertorier les coquilles et autres petits bugs du livre (c’est normal pour lui qui est développeur).

Dans la vie en Perpetual beta (Bruce Nussbaum), nous avons le droit à l’erreur mais le devoir de réaction rapide (Jason Fried). Alors voilà : j’ai créé une page Coquilles pour crowdsourcer la collecte de petits bugs. Je vous invite donc à y collecter les éventuelles petites erreurs.

Cela alimentera une version 1.1 qui suivra dans la foulée (Septembre vraisemblablement). Mais mon conseil demeure cependant d’acquérir la V1.0 qui deviendra bien vite un collector.

Bel été et belles lectures !

Le QRQC c’est quoi ?

 

Informations supplémentaires, ou points de détails, quant à l’utilisation du QRQC :

Etape 1 : N’oubliez jamais !

Il est important de noter l’identifiant de la pièce où se trouve le défaut et le symptôme spécifique caractérisant le défaut pour retrouver la pièce dans le futur, pour être précis dans la description du défaut. Pour clarifier le problème et pouvoir communiquer sur cet écart de qualité.

Etape 2 et 3 : Vous le valez bien !

Il convient de se demander : « Combien de clients sont impactés ? ». Quantifier les impacts permet de mesurer l’importance du défaut de qualité vis-à-vis du client et donc du temps que l’on doit accorder au QRQC. De la même manière, les impacts pour l’équipe et l’entreprise donnent aussi une orientation ; mais l’impact client est le plus déterminant car c’est au client que l’on livre de la valeur. L’objectif du Lean est de satisfaire le client par une qualité irréprochable. Plus les impacts sont forts, plus on se permet de consacrer du temps au QRQC.

Etape 4 : On enquête en baskets !

On identifie le lieu d’apparition du défaut sur le processus réel, c’est-à-dire le point de cause, par une croix rouge. En sachant exactement où une personne s’est aperçue du défaut, on peut savoir d’où partir dans le processus pour faire son observation sur le terrain. On observe alors l’activité sur le terrain concrètement, ainsi que la pièce dans ses détails, sans uniquement se fier aux outils et références.

Etape 5 : Les 5 “Pourquoi ?”

A chacune des hypothèses posées, il est nécessaire de se poser cinq fois la question « pourquoi ? ». Cela permet de ne pas s’arrêter à des causes superficielles mais de creuser jusqu’à la cause racine.

Etape 8 : Vous avez le choix !

Si un standard existe et que l’écart de qualité découle d’un geste qui a été effectué sans respecter ce standard, alors on effectue un rappel des bonnes pratiques décrites dans ce dernier, ou on le modifie si on observe que sa rédaction doit être retravaillée pour être bien comprise de tous. S’il n’y a pas de standard existant alors on s’attèle à sa rédaction pour éviter une réapparition du problème de qualité. On a donc le choix entre : former, faire évoluer ou créer.

#hyperlean – Ce que signifie l’avènement du numérique

#hyperlean Cover Front - XSmall

C’est avec une grande joie que nous vous annonçons la publication de #hyperlean – Ce que signifie l’avènement du numérique.

Guide pratique

#hyperlean est un guide pratique et actionnable à l’usage des dirigeants et des managers. Il vous apporte une vision claire des impacts de la révolution numérique sur votre business en répondant aux nombreuses questions que vous vous posez. De quoi parlons-nous lorsque nous parlons de transformation numérique ? Que cela change-t-il dans notre relation avec les clients ? Quels impacts pour notre organisation interne : l’axe stratégie-exécution ; les processus opérationnels ; le développement de produits et services ; les nouvelles attentes des équipes ? Que cela change-t-il dans le pilotage des projets ? Dans l’ingénierie ? Dans le rôle de la DSI ? Que cela change-t-il enfin dans nos modes de leadership et de management ?

Dans un second temps, ce livre vous donne des éléments pour évaluer le niveau de maturité de votre organisation interne pour répondre aux impératifs de cette nouvelle ère.

Lire la suite « #hyperlean – Ce que signifie l’avènement du numérique »