Le verbatim client de la semaine

« Quand je vois le travail effectué durant ces 2 jours d’atelier, je trouve cela incroyable, cela me donne réellement des émotions ! Sans l’obeya, on n’arriverait pas à réaliser le programme en respectant la qualité attendue. Je considère que c’est une vraie chance de le faire de cette façon. »

Un DSI après un atelier de lancement d’une obeya de programme

 

Retrouvez les dates des prochaines sessions de formation agile à Lille sur Efidev. Découvrez l’ensemble de nos formations au Lean et à l’agilité dans notre catalogue.

Équipes support, la maladie des grandes entreprises ?

Callcenter
Centre d’appel, source Freepik

Notre expérience dans l’accompagnement en Lean Management d’équipes support (principalement dans un contexte IT, pour ma part) au sein de grands groupes nous offre une lecture particulière de la situation.

Ces grandes entreprises (probablement toutes) ont créé – sur un même moule de bonnes pratiques – des systèmes dédiés aux incidents que rencontrent les utilisateurs internes et les clients finaux. Ces systèmes dédiés s’appuient sur des processus d’entreprise pour gérer (nous parlons bien ici de gestion de stock, qui est l’un des 7 gaspillages en Lean) des incidents / problèmes plus ou moins conformes au référentiel ITIL ou à la norme ISO 20000. Ces organisations passent la très grande majorité de leur temps à entretenir les processus et à exécuter des procédures pour débloquer (corriger) les clients, mais très peu d’énergie à supprimer définitivement (résoudre) les problèmes. Des audits internes sont également diligentés par la direction pour s’assurer que l’ensemble des parties prenantes respecte les processus établis par l’organisation. Mais combien de ces audits s’intéressent réellement aux clients qui subissent ces incidents ? De mon expérience, peu puisque leur finalité est d’obliger toutes les équipes à appliquer, le petit doigt sur la couture du pantalon, les processus corporate.

Lire la suite « Équipes support, la maladie des grandes entreprises ? »

Lean et agilité chez LesFurets.com

 

Récit d’une visite chez l’éditeur d’un comparateur d’assurances et de crédit à la consommation qui intègre progressivement la pensée agile et Lean dans ses processus, en identifiant de nouvelles possibilités d’amélioration.

Une traduction de Frédéric Buono du texte de Catherine Chabiron publié en anglais sur Planet-Lean.com

J’entre dans l’open space débordant d’activité. À l’extérieur, une fantastique terrasse surplombe les toits de Paris. Je visite LesFurets.com, une entreprise qui a trouvé le moyen de faire le boulot pas très passionnant de nous trouver une couverture d’assurance. Les sites web de comparaison sont devenus très populaires ces dernières années, en offrant les meilleures offres de voyage, tarifs d’hôtel et vols. LesFurets.com compare et sélectionne la meilleure police d’assurance pour votre voiture, votre vélo ou votre maison (ils ont aussi commencé à couvrir le financement, les soins de santé et l’accès à Internet). Lire la suite « Lean et agilité chez LesFurets.com »

Trouver le meilleur prestataire informatique ? Le point de vue du lean management

Prenons une analogie en dehors du monde informatique. Vous êtes à New York et vous prenez un taxi pour vous emmener à un endroit important pour vous (l’aéroport, pour rentrer à la maison, Broadway, pour voir un spectacle, au restaurant, pour dîner avec un client ou des amis, etc…). Vous savez où vous voulez aller et vous savez à quel moment vous aimeriez arriver. D’ailleurs, vous partez avec suffisamment d’avance pour ne pas craindre l’imprévu.
Le taxi arrive et, chose surprenante, le chauffeur parle français. Il vous explique qu’il conduit des taxis depuis 20 ans et qu’il n’a jamais eu d’accident. Il vient d’arriver à New York car l’entreprise pour laquelle il travaille a signé un important contrat de sous-traitance pour une compagnie de taxi new yorkaise. Il a tout de suite postulé ; ses longues années d’expérience, son enthousiasme et sa maîtrise de l’anglais lui ont permis d’être sélectionné. A lui la 5e avenue !

Vous n’écoutez l’histoire que d’une oreille parce que le trajet suivi vous parait surprenant. Ne seriez-vous pas passé par ce même carrefour il y a quelques minutes ? Votre destination vous semblait être globalement à l’est et pour l’instant vous allez plein nord. Le GPS recalcule fréquemment l’itinéraire et vous informe que l’heure d’arrivée prévue ne se rapproche pas. Au point que maintenant, vous voyez que vous allez être en retard.
C’est fait : vous êtes en retard, l’avion est parti, le spectacle a commencé, vos amis en sont à la moitié du dîner. En plus, le trajet vous a coûté 50 % de plus que prévu. Le chauffeur est désolé, il s’excuse mais explique qu’il ne peut rien faire. Fin de l’histoire.

Lire la suite « Trouver le meilleur prestataire informatique ? Le point de vue du lean management »

La leçon de Stan Lee pour les product owners*

 

Le père légendaire de Spider Man, Hulk, Iron Man (mon préféré !), les X-Men, les Avengers et Black Panther vient de mourir, à 95 ans. Et je ne crois pas que sa principale leçon pour les product owners soit dans la capacité à créer des « persona ». Ce serait pourtant une piste à suivre. Qui a déjà imaginé un persona aussi subtil que Peter Parker ? Lire la suite « La leçon de Stan Lee pour les product owners* »

Le Lean ça donne un avantage concurrentiel… de ouf

bill-jelen-555154-unsplash
Photo by Bill Jelen on Unsplash

Qu’ont en commun les entreprises dont les résultats décollent de manière fulgurante ? Si l’on étudie de près les témoignages des responsables qui sont intervenus lors du dernier Séminaire Lean en France de Télécom ParisTech et plus largement les entreprises pour lesquelles j’ai travaillé, trois facteurs communs apparaissent clairement : Lire la suite « Le Lean ça donne un avantage concurrentiel… de ouf »

PME du numérique : multiplier par 4 le résultat avec les deux piliers du Lean

IMG_7230

« Pourquoi selon toi la qualité et le juste-à-temps sont-ils les deux piliers du Lean ? Parce qu’en travaillant la qualité tu améliores ta marge et en travaillant le flux tu travailles ta trésorerie. C’est tout simple à comprendre : le Lean adresse les deux sujets principaux de l’entreprise. »

Nous étions assis à un restaurant à Saint-Lazare un midi de septembre avec Michael Ballé. Comme à son habitude, il trouvait à redire sur la qualité du service. Puis il me dit cette fulgurance ci-dessus qui me laissa sans voix pendant de longues minutes.

Je lui avais proposé de nous rencontrer car j’allais démarrer l’accompagnement d’un groupe de dirigeants. Sachant qu’il faisait cela depuis de longues années, j’avais besoin de ses lumières. C’est, à ce jour, la chose la plus formidablement puissante que l’on m’a dite sur la gestion d’une entreprise. En effet, lorsque l’on évite les problèmes de qualité on évite les surcoûts qui grèvent la marge. Et lorsque l’on travaille en flux on limite la trésorerie au strict nécessaire. Deux piliers que je garde toujours à l’esprit lorsque j’accompagne des dirigeants.

Voyons maintenant cela en action avec un cas très concret. Il s’agit d’une PME de services numériques (Keepeek) qui propose une solution intégrée de DAM (Digital Asset Management) aux entreprises. Le produit est excellent mais l’entreprise est contrainte de freiner ses commerciaux car les équipes opérationnelles ont du mal à répondre à la demande client et livrer les implémentations de la solution, adaptées aux besoins de l’industrie et de l’entreprise …

Lire la suite « PME du numérique : multiplier par 4 le résultat avec les deux piliers du Lean »