Réhumaniser la relation client-prestataire par la résolution de problèmes

mifune

Lors d’une visite au Japon, j’ai eu le plaisir de visiter un fournisseur de rang 2 de Toyota : Mifune. Parmi toutes les choses qui nous ont été expliquées, il y avait l’échange de personnel entre Mifune et le fournisseur de rang 1, voire Toyota directement. Dans la salle où nous avons été réunis pour une petite préparation avant la visite des ateliers, deux diplômes attestant la formation des cadres étaient fièrement exposés sur les murs. Mais pourquoi Toyota fait-il ces investissements dans la formation de ses fournisseurs ? Pourquoi une si forte implication lorsqu’il suffirait de publier le cahier des charges, définir les SLA, les KPI et les pénalités qui permettraient d’avoir l’assurance des résultats attendus ? Lire la suite « Réhumaniser la relation client-prestataire par la résolution de problèmes »

Le standard Lean, point d’entrée du Kaizen

Le standard Lean, point d’entrée du Kaizen

Dans l’IT, mais également dans d’autres activités, une multitude de documents est nommée standard : des modèles (template) de document, des procédures diverses et variées, des règles de développement, des processus d’entreprise (gestion des incidents, gestion des demandes)…  Pour nombre d’entreprises, un standard est un ensemble de règles édictées par un groupe de personnes autorisées par la direction. Souvent, ces règles sont issues de «bonnes pratiques» vues dans quelques équipes et que les directions cherchent à répliquer partout. Ces standards – qui n’ont rien en commun avec celui du Lean – sont vus par les directions comme la Bible, les Tables de la Loi que chaque collaborateur doit connaître et appliquer le petit doigt sur la couture du pantalon.

Tout écart à ces standards doit être sanctionné et les coupables sont a minima rappelés à l’ordre, quand ce n’est pas un message diffusé à tous annonçant que c’est une erreur humaine (sic !) au sein de l’équipe X, ce qui ne fait qu’accentuer la stigmatisation et la recherche d’un coupable.

Lire la suite « Le standard Lean, point d’entrée du Kaizen »

Managers, libérez le potentiel de vos équipes, mettez à jour votre « logiciel »

Managers, libérez le potentiel de vos équipes, mettez à jour votre « logiciel »

Ou comment « mettre à jour » certains de ses modèles mentaux par la pratique du lean management

Qu’est ce qui nous fait échouer ? C’est souvent certains biais cognitifs, collectifs et acquis, qui nous « mettent dedans ». Mark Twain a d’ailleurs une phrase célèbre à ce sujet : « Ce n’est pas ce que vous ne savez pas qui vous pose des problèmes, mais c’est ce que vous savez avec certitude et qui n’est pas vrai.« 

Lire la suite « Managers, libérez le potentiel de vos équipes, mettez à jour votre « logiciel » »

Du Lean dans le reporting ?

lean-reporting-operae-partners

Améliorer le reporting des projets IT avec le Lean management n’a rien d’habituel pour moi. Pourtant, après avoir rencontré le management de cette DSI, l’objectif est posé de la manière suivante : « faire le suivi de nos projets le plus efficace possible tout en dépensant le moins d’énergie. »
Pour caractériser davantage le problème, les chefs de projets passent en moyenne 5 heures par semaine et par projet à produire du reporting. Les informations nécessaires au suivi des projets sont diluées dans pas moins de 20 documents différents ! 20 documents plus ou moins complets qui sont produits avec une fréquence allant de la semaine au mois. Et pour ajouter encore à la confusion, certaines informations sont même contradictoires en fonction de leur fraicheur. Le management se retrouve ainsi à découvrir tardivement que certains projets sont en grande difficulté.

Lire la suite « Du Lean dans le reporting ? »

Les communautés de pratique : rendez-vous le 20 juin à Lille

petit dejeuner operae partners lille 20 juin 2019

Le développement des compétences est un enjeu fort pour les entreprises. A côté des outils traditionnels de la formation, il existe d’autres démarches comme les communautés de pratique.

La théorie des communautés de pratique formalisée par Etienne Wenger (1998)1 s’inscrit dans une évolution épistémologique qui a conduit le domaine de la gestion des connaissances d’une vision technocentrée vers une vision anthropocentrée.

Cette théorie prône une perspective sociale de l’apprentissage, insérée dans les pratiques collectives au sein des communautés de pratique. Cette position offre un cadre original de lecture des phénomènes d’apprentissage collectif et permet d’envisager celui-ci sous un angle différent.

Remise dans le contexte plus large du fonctionnement des organisations productives, la notion de communautés de pratique est une nouvelle terminologie pour désigner les logiques ancestrales des métiers telles que le compagnonnage.

* source : wikipedia

 

Intra-entreprise ou inter-entreprises, les communautés de pratiques réunissent des professionnels qui partagent les mêmes problématiques et les mêmes enjeux. A travers des rencontres régulières, elles permettent aux participants de développer leurs savoir-faire et leurs compétences, par les échanges, les partages d’expériences et les apprentissages entre pairs bienveillants.

Operae Partners anime depuis 10 ans des communautés de pratiques autour des métiers du build et du run (le product owner, le management, le scrum master, le développeur, l’architecte) ainsi qu’auprès d’agents du changement.

  • Comment rendre les communautés vivantes et bénéfiques pour les participants ?
  • Comment valoriser les contributeurs actifs ?
  • Quels bénéfices concrets l’entreprise en retire ?

Nous vous proposons de venir le découvrir au travers du retour d’expérience de Matthieu Delattre, directeur des opérations de l’entreprise de Pictime, spécialiste de la transformation digitale dans les secteurs du commerce et de la distribution.

Au programme le 20 juin 2019 à Lille :

8h30 – Accueil petit déjeuner

9h00 – Présentation des communautés de pratique par Cédric Pourbaix d’Operae Partners

9h30 – Retour d’expérience par Matthieu Delattre de Pictime Groupe

10h00 – Conclusion

Le petit déjeuner se déroulera dans le centre de Lille. Le lieu vous sera précisé lors de l’inscription.

Pour participer, merci de nous envoyer un email à l’adresse contact [at] operaepartners point com

L’éditeur de logiciel et le gemba walk

intuit-follow-me

Il existe 1 000 histoires montrant comment les pratiques Lean permettent d’améliorer les produits industriels. Mais qu’en est-il dans le monde informatique ?

Intuit est une belle histoire d’édition de logiciel. Créée en 1983, une éternité en temps informatique !, l’entreprise propose une offre de comptabilité à destination des particuliers et des TPE. Elle réalise, avec plus de 50 millions de clients, 6 milliards de dollars de chiffre d’affaires par an.

Le genchi genbutsu[1] est l’une des pratiques inscrites dans le marbre de la culture d’Intuit sous forme d’un programme appelé “Follow me home” (“suivez moi à la maison”) dans lequel Intuit investit 10 000 heures par an. Lire la suite « L’éditeur de logiciel et le gemba walk »

Le verbatim client de la semaine

« L’équipe est alignée, à l’aise, humble avec la situation et transparente sur ses difficultés. Et cette transparence est un vrai plus, car ça permet de mettre l’égo de côté. C’est factuel, il y a des chiffres, on voit que c’est challengé. J’avais un vrai doute sur le Lean dans une équipe agile, mais maintenant j’y crois à fond car quand on fait de l’agile, on perd la performance !

Je suis hyper content des résultats. L’équipe est fière de montrer ses résultats ; elle a la pêche. Par rapport il y a 6 mois et même 3 mois : elle a fait des pas de géant. Je suis hyper fier. »

Directeur de Domaine Métier au sein d’une DSI retail

Retrouvez les dates des prochaines sessions de formation agile à Lille sur Efidev. Découvrez l’ensemble de nos formations au Lean et à l’agilité dans notre catalogue.