Numérique et ingénierie logicielle : de quelle qualité parle-t-on ?

IMG_2152

Un sujet dont je n’entends que très peu parler dans les nombreux articles et conférences sur le numérique : l’ingénierie logicielle. Comme si la « collaboration » et « embaucher les bonnes personnes et les laisser bosser tranquillement » étaient des piliers éprouvés d’une stratégie opérationnelle efficace. Près de trente années d’expérience en IT dont douze consacrés à une analyse minutieuse de l’avènement du numérique m’ont montré que c’était rarement suffisant.

Car derrière les promesses du numérique il y a un engagement : celui de la satisfaction complète du client. Penser que l’on y parviendra sans soulever à un moment le capot du moteur du numérique, pour comprendre la stratégie d’ingénierie logicielle, est faire preuve d’une candeur coupable. Les géants du web nous ont montré que la satisfaction du client passe par une efficacité opérationnelle redoutable. Et donc par une ingénierie logicielle alignée qui porte elle aussi le sujet de la qualité.

Qu’est-ce donc que la qualité en ingénierie logicielle ? Ce billet essaye d’apporter quelques éclairages et de vous donner les clefs pour comprendre où se situe votre organisation IT sur ce sujet fondamental dans votre transition numérique …

Lire la suite « Numérique et ingénierie logicielle : de quelle qualité parle-t-on ? »

Les secrets de l’amélioration continue de la qualité par la résolution de problème

Les secrets de l’amélioration continue de la qualité par la résolution de problème

Matthieu, un des dirigeants d’entreprise que j’accompagne plusieurs fois par mois, m’annonce qu’il veut mieux comprendre les problèmes de qualité dans l’activité des équipes. C’est totalement en phase avec la démarche Lean qui met la qualité au coeur de l’entreprise avec le principe de l’auto-qualité. La société de Matthieu délivre des solutions logicielles selon l’approche Agile et depuis quelques mois la démarche Lean IT.

Troisième principe du Toyota Production System (TPS), l’auto-qualité est cruciale pour Lire la suite « Les secrets de l’amélioration continue de la qualité par la résolution de problème »

De quelle obeya parle-t-on ? L’obeya de projets

salle-machines-lean-obeya-operae-partners

On a déjà présenté sur ce blog l’obeya de management, qui vise d’une part à aligner deux niveaux de management sur des objectifs communs et d’autre part à entretenir une culture de l’amélioration continue via une présentation en continu de PDCA. Mais dans la mesure où « obeya » signifie « grande salle », il est tout à fait acceptable d’utiliser le même mot pour un usage différent : la conduite de projet. Notre expertise à Operae porte sur le Lean en informatique et ce billet era éclairé par des exemples venus de l’informatique. NB : Il existe bien entendu des obeya utilisées en ingénierie de produits bien plus physiques [1].

Quels bénéfices attend-on de son obeya de projet ?

Vitesse

En matière de Lean en informatique, je constate que l’obeya sert soit à développer de l’agilité dans les projets –on vise alors à livrer plus vite-, soit à livrer à l’heure des projets structurants comme par exemple la création de systèmes d’information qui répondent à un besoin réglementaire.

Dans tous les cas, l’obeya favorise :

  • la collaboration entre les membres du projet. Les tensions disparaissent, ce qui était implicite devient explicite et l’équipe projet avance ensemble ;
  • la qualité par l’élimination des défauts/bugs très en amont dans la construction ;
  • la baisse des coûts pour plusieurs raisons : on ne développe que ce qui est utile, la qualité est bonne donc les coûts de correction disparaisse, les besoins d’arbitrage, comitologie, replanification, etc… diminuent,

Lire la suite « De quelle obeya parle-t-on ? L’obeya de projets »

Personnes ou Ressources ?!?

lean-personnes-ressources-operae-partners

Dans l’informatique et les centres d’appels, parfois ailleurs, lorsque je demande à un manager avec qui il travaille, la réponse la plus fréquente est la suivante : “j’ai x ressources.” J’entame alors un échange dont je ne suis jamais certaine de sortir gagnante sur le thème “si les chaises, les tables, les ordinateurs et la puissance du réseau sont bien des ressources, peut-on vraiment considérer qu’une personne, un homme, une femme, soit une ressource d’une organisation ?”.

Et vous, considérez-vous que les enfants qui vous entourent, les jeunes que vous aidez à grandir et dont vous suivez les études sont les ressources que vont consommer demain les grandes administrations et les entreprises ? Posée comme ça, la réponse appelle un NON franc et sans concession.
Alors pourquoi parler des adultes comme de possibles ressources ? Lire la suite « Personnes ou Ressources ?!? »

Bien démarrer un grand programme IT grâce à l’Obeya

principes obeya operae partners

Réussir un programme IT de plusieurs milliers de jours homme est toujours un immense défi. L’expérience nous prouve que l’obeya permet de gérer et de réussir ce type de projet ! Seulement, lancer une Obeya dans un tel contexte nécessite un savoir-faire très particulier. Voici le récit d’un retour d’expérience : histoire vraie !

Le lancement d’une Obeya de management se déroule en deux phases :

  1. La préparation
  2. L’atelier

Bien préparer pour réussir

La première phase consiste à collecter toute une série d’informations pour comprendre au mieux la situation à la fois du point de vue des clients, de l’entreprise, des collaborateurs et des partenaires. Il s’agit donc de rencontrer les acteurs clefs du programme afin de :

  1. Cerner les enjeux stratégiques du programme pour l’entreprise et ses clients,
  2. Identifier et de quantifier les attentes des clients,
  3. Se faire une idée concrète du produit,
  4. Collecter les informations de planning et de charge.

Lire la suite « Bien démarrer un grand programme IT grâce à l’Obeya »

Le kanban, un bitcoin explosif !

kanban-lean-operae-partners

Ce post fait suite à un autre texte “Le kanban est le bitcoin du Lean”. On y montrait pourquoi il est possible de considérer le kanban comme une monnaie virtuelle dans le monde de la production de biens ou de services, monnaie qui permet d’organiser le travail de chacun le long d’une chaine de valeur.

L’exemple utilisé était celui d’une petite chaine de développement informatique comprenant un spécifieur, un développeur et un testeur.

Ce nouveau post sort de la partie théorique du kanban et explore ce qui se passe dans la réalité, lorsqu’on essaie de le mettre en œuvre. En un mot comme en cent, ça explose !

Imaginons que le développeur n’arrive pas à terminer la commande que le testeur lui a passée :

 

kanban-lean-operae-partners-4 Lire la suite « Le kanban, un bitcoin explosif ! »

Comment intégrer l’amélioration dans des sprints

sprint-it-lean-operae-partnersDans le cadre d’une démarche de Lean Management, j’ai mis en place, avec les collaborateurs d’une équipe, l’amélioration continue au sein de celle-ci. L’équipe consciente de ses difficultés, était motivée et les solutions pour satisfaire pleinement le client final à moindre coût ont pris forme rapidement. Mais j’étais loin d’imaginer qu’après un peu plus d’1 mois d’implémentation, nous devrions trouver une stratégie pour ne pas perdre la dynamique mise en place.

Lire la suite « Comment intégrer l’amélioration dans des sprints »