Les communautés de pratique : rendez-vous le 20 juin à Lille

petit dejeuner operae partners lille 20 juin 2019

Le développement des compétences est un enjeu fort pour les entreprises. A côté des outils traditionnels de la formation, il existe d’autres démarches comme les communautés de pratique.

La théorie des communautés de pratique formalisée par Etienne Wenger (1998)1 s’inscrit dans une évolution épistémologique qui a conduit le domaine de la gestion des connaissances d’une vision technocentrée vers une vision anthropocentrée.

Cette théorie prône une perspective sociale de l’apprentissage, insérée dans les pratiques collectives au sein des communautés de pratique. Cette position offre un cadre original de lecture des phénomènes d’apprentissage collectif et permet d’envisager celui-ci sous un angle différent.

Remise dans le contexte plus large du fonctionnement des organisations productives, la notion de communautés de pratique est une nouvelle terminologie pour désigner les logiques ancestrales des métiers telles que le compagnonnage.

* source : wikipedia

 

Intra-entreprise ou inter-entreprises, les communautés de pratiques réunissent des professionnels qui partagent les mêmes problématiques et les mêmes enjeux. A travers des rencontres régulières, elles permettent aux participants de développer leurs savoir-faire et leurs compétences, par les échanges, les partages d’expériences et les apprentissages entre pairs bienveillants.

Operae Partners anime depuis 10 ans des communautés de pratiques autour des métiers du build et du run (le product owner, le management, le scrum master, le développeur, l’architecte) ainsi qu’auprès d’agents du changement.

  • Comment rendre les communautés vivantes et bénéfiques pour les participants ?
  • Comment valoriser les contributeurs actifs ?
  • Quels bénéfices concrets l’entreprise en retire ?

Nous vous proposons de venir le découvrir au travers du retour d’expérience de Matthieu Delattre, directeur des opérations de l’entreprise de Pictime, spécialiste de la transformation digitale dans les secteurs du commerce et de la distribution.

Au programme le 20 juin 2019 à Lille :

8h30 – Accueil petit déjeuner

9h00 – Présentation des communautés de pratique par Cédric Pourbaix d’Operae Partners

9h30 – Retour d’expérience par Matthieu Delattre de Pictime Groupe

10h00 – Conclusion

Le petit déjeuner se déroulera dans le centre de Lille. Le lieu vous sera précisé lors de l’inscription.

Pour participer, merci de nous envoyer un email à l’adresse contact [at] operaepartners point com

Améliorer le Kanban ou ajuster la DoD ?

Améliorer le Kanban ou ajuster la DoD ?

Lors de la rétrospective d’une équipe pratiquant l’agilité avec un tableau Kanban au sens Lean (lire l’article Kanban, que la force soit avec toi !), ses membres se penchèrent sur les pièces réalisées (livrées) au regard des pièces à produire (les fiches Kanban présentes dans le backlog) dans le sprint. Première étape, regarder dans les bacs rouges les défauts de qualité et faire les Pareto si besoin. Cet exercice fait, il s’avéra qu’à cause de 2 tests déclarés KO, 2 fonctionnalités n’avaient pas pu être livrées ; ce que le management visuel avait révélé puisque celles-ci étaient dans le bac rouge.

L’équipe, désireuse de comprendre, se lança dans un PDCA. Pour 2 malheureuses fonctionnalités, me direz-vous ? Eh bien oui, pour 2 malheureuses fonctionnalités. C’est un des principes du Lean Management – qui s’est probablement perdu quelque part dans les techniques agiles – que de s’arrêter au moindre problème. Dans le monde idéal Lean, l’équipe aurait dû s’arrêter lors de la survenance dudit problème pour en résoudre la cause ; ce que Toyota pratique depuis des décennies. Poursuivons…

Lire la suite « Améliorer le Kanban ou ajuster la DoD ? »

Qualité opérationnelle de l’IT versus transition digitale de l’entreprise : un équilibre au fond évident

incidents IT avant et après le Lean

 

Posez la question à un cadre dirigeant de l’entreprise : quelle importance attache-t-il à la qualité opérationnelle de ses systèmes d’information ? Observez la réalité : de quoi parle-t-on dans la communication interne et sur l’intranet ? Quels sont les sujets abordés en comité de direction ?

La transformation digitale, l’innovation et plus généralement la préparation de l’avenir sont LES sujets de réflexion des dirigeants. A juste titre, puisqu’indiquer la direction est au cœur de leur rôle pourrait-on se dire.

Lire la suite « Qualité opérationnelle de l’IT versus transition digitale de l’entreprise : un équilibre au fond évident »

Les managers : les oubliés de l’agilité

Retour à l’Agile Tour Lille avec la présentation de Cédric Pourbaix consacrée au rôle du manager dans la démarche agile…

L’agilité a été inventée pour changer le postulat de base de la conduite de projet qui s’appuie sur la théorie suivante : « le client sait ce qu’il veut, l’équipe sait ce qu’elle a à faire ». Or, dans la réalité, le client découvre son besoin au cours du projet et l’équipe apprend à faire les choses au fur et à mesure. Lire la suite « Les managers : les oubliés de l’agilité »

Comment le Lean peut aider les équipes agiles ? Un exemple avec le takt time

Photo by Braden Collum on Unsplash
Exemple de complémentarité de l’approche agile et du lean management, notamment dans un contexte de croissance (scale-up).
La semaine dernière j’ai accompagné Marine, CTO d’une société que nous appellerons SPEEDEV, comme régulièrement depuis deux ans. Cette société développe des solutions web et mobiles pour aider leurs clients à résoudre des problèmes business. Depuis le début les équipes utilisent SCRUM comme modèle de production, mais également le Lean management depuis deux ans.
Ses équipes réussissent à délivrer de manière fréquente des applications en utilisant SCRUM avec des sprints d’une semaine. Elles ont atteint un certain niveau de maturité. Pour preuve, chaque équipe livre quotidiennement quelques user stories pour validation par le product owner (PO). A chaque fin de sprint l’équipe demande au PO quel est son niveau de satisfaction et ce qu’il faut améliorer de son point de vue.

Lire la suite « Comment le Lean peut aider les équipes agiles ? Un exemple avec le takt time »

Kanban, que la force soit avec toi !

Yoda-and-translations-TRAVOD

Pour faire suite à l’article Le Management Visuel, pour quoi faire ?, je vous propose de voir plus en détails une des techniques du Management Visuel du Lean Management, le Kanban.

Le Kanban est un des éléments-clés du Just-In-time (JIT) du Toyota Production System (TPS) comme nous le rappelle l’article La magie du Kanban chez Toyota à Nagoya.

Pensé par Taiichi Ohno dès les années 1950 (lire Taiichi Ohno’s Workplace Management), le Kanban vise à atteindre l’idéal du one-piece flow (nommé également flux continu) tiré et rythmé (takt) par la demande du client.

Lire la suite « Kanban, que la force soit avec toi ! »

Et si l’Obeya était la stratégie pour réussir vos transformations agiles à l’échelle ?

Obeya-Thomas_preview

Depuis de nombreuses années, les DSI des grandes entreprises adoptent massivement les démarches agiles pour leur transformation numérique. Au regard de la taille des équipes qui peut aller de plusieurs dizaines à plusieurs milliers de personnes (managers, développeurs, architectes, testeurs, MOA…), il se pose la question de la mise à l’échelle: Agile at Scale. De nombreux frameworks ou modèles d’organisation sont maintenant disponibles, souvent soutenus par des grands auteurs du mouvement Agile. Lire la suite « Et si l’Obeya était la stratégie pour réussir vos transformations agiles à l’échelle ? »