DSI : les incidents ne sont pas une fatalité par Pierre Jannez

« Le DSI d’un grand groupe de distribution français me disait récemment que chaque année il a 300 000 incidents à traiter. Et parmi ces 300 000 certains sont… très gros ».

Si la plupart des incidents sont mineurs, d’autres ont des conséquences très visibles. Au Lean Digital Summit 2019, Pierre Jannez raconte l’impact sur les clients d’une banque, d’un incident IT survenu au sein d’un data center.

Cette anecdote est le point de départ de sa présentation, dans laquelle il explique très concrètement pourquoi les incidents ne sont pas une fatalité.

Dans cette vidéo, vous découvrirez comment dans une démarche Lean IT, le flux tiré et le jidoka permettent aux équipes IT de devenir très performantes dans le traitement des incidents, la réduction de leur stock et de leur volume pour ensuite produire de la véritable valeur pour les clients.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s