La définition du Lean IT

En quoi le Lean management pourrait-il concerner l’informatique ? Quels bénéfices pourraient en tirer les DSI et les éditeurs ?

Commençons par rappeler ce qu’est le Lean management

Il a toujours été difficile de définir le Lean : il est certain que ce modèle de management fait référence à celui mis en place chez Toyota. Il est tout aussi certain que Toyota l’a, pendant très longtemps, très peu décrit. En revanche, Toyota a toujours ouvert ses portes aux personnes qui étaient curieuses de son système de production et les a laissés interpréter très librement ce qu’elles en ont compris.

couverture La pratique du Lean Management dans l'ITIl a fallu beaucoup de constance aux pionniers du Lean, Dan Jones et Jim Womack d’abord, Jeffrey Liker ensuite, pour dresser une cartographie de ce qu’est le Lean. Leur talent a été d’aller au-delà des apparences : le Lean n’est pas une panoplie d’outils ou de méthodes disparates tels que le kanban, le 5S ou le flux tiré. Il ne s’agit pas plus de quelques techniques d’animation comme les cercles de qualité ou la réunion matinale de l’équipe.

Tout à la fois extrêmement rigoureux et flexible, le Lean ne se définit pas seulement par ce qu’il n’est pas. C’est un système de management qui vise tout à la fois à satisfaire pleinement les clients, tout en réduisant les coûts et en développant les collaborateurs. Les managers Lean assument pleinement ces trois ambitions simultanées qui peuvent paraître paradoxales.

Le Lean est une philosophie

Dans la philosophie du Lean, l’entreprise doit être capable de produire le produit que veut le client, au rythme où il le demande et ce produit doit être conçu de façon à « donner le sourire au client ».

A cela s’ajoute une certitude : chaque collaborateur contribue non à la création de la valeur attendue par le client, ce qui serait une banalité, mais plutôt à l’amélioration de cette création de valeur. C’est ici que se situe la très grande innovation du système Toyota. C’est ici aussi que se situe le principal risque d’échec du déploiement du Lean.

Enfin, le Lean ne se présente ni comme un idéal normatif global que l’entreprise devrait suivre jusqu’à son terme, ni comme une pure improvisation. Il s’agit en fait d’une discipline qui conduit chacun à apprendre comment se rapprocher de l’étoile du Nord, figure d’un idéal, sans imposer une voie unique et toute tracée.

 

 

A suivre…