Réduire le nombre d’anomalies en ramenant la qualité au cœur du processus de développement – partie 2

Le deuxième principe pour améliorer la qualité des développements informatiques, c’est le bac rouge.

Dans les chaînes de fabrication « Lean » le bac rouge est une caisse de couleur « rouge » dans laquelle l’opérateur va disposer les pièces qu’il aura extraites de la chaîne de fabrication et pour lesquelles il aura un doute. Ces bacs sont ensuite analysés conjointement entre équipe de production et équipe de conception. Ils constituent ainsi un véritable point d’interface entre ces deux équipes.

En matière informatique il existe deux formidables opportunités pour alimenter ces bacs rouges :

  • Les incidents survenus en production
  • Les anomalies découvertes durant les phases de tests.

L’analyse conjointe, entre les différentes équipes, de ces non-conformités permet à chacun de trouver des idées afin d’améliorer ses propres contrôles. Mais pour que cette démarche puisse se mettre en œuvre, il est indispensable de maintenir un climat de confiance. Il s’agit de se poser la question du « pourquoi ? » plutôt que la question du « qui ? » pour comprendre le processus et ses dysfonctionnements

Le troisième élément de réponse pour améliorer la qualité des développements, s’appuie sur le principe de la production pièce à pièce

Initialement, en Lean Management, la production pièce à pièce vise à réduire les stocks et la durée de « traversée » du processus de fabrication.

En matière informatique, la production pièce à pièce revient à favoriser le découpage des besoins en petites évolutions facilement réalisables par les équipes de développement. Cette stratégie permet non seulement de lisser la charge de travail de chacune des étapes de processus mais aussi d’avoir plus de temps pour traiter des sujets complexes et de réduire le stress sur les équipes.

Ces trois principes sont développés dans les deux vidéos ici et ci-dessus avec quelques recommandations sur leur mise en œuvre et des exemples pour vous donner l’envie d’essayer de faire des développements de qualité plutôt que de continuer à contrôler la qualité de vos développements.

 

2 réflexions sur “Réduire le nombre d’anomalies en ramenant la qualité au cœur du processus de développement – partie 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s