Évaluation des compétences et plan de formation : en Lean, on cherche à savoir qui doit apprendre quoi pour réussir

On associe parfois l’évaluation des compétences des collaborateurs à l’entretien annuel. Et pour cause ! C’est traditionnellement à l’occasion de ce rendez-vous obligatoire, piloté par les Ressources Humaines, que les managers font le point avec leurs collaborateurs : bilan des objectifs fixés l’année précédente, définition des nouveaux objectifs pour l’année qui vient, évaluation des points forts et des points faibles du collaborateur par le manager et expression des souhaits en termes de formations et d’activité à travers des challenges, eux aussi souvent imposés par le manager…

Dans la démarche Lean, les choses sont un peu différentes. Si l’entretien annuel existe, il y a plus important : l’évaluation des compétences. Cette évaluation des compétences a des objectifs bien plus opérationnels, au quotidien. Elle consiste en une évaluation régulière et fréquente des compétences des collaborateurs. Cette dimension est indispensable pour bâtir un plan de formation dynamique, adapté à l’activité de l’équipe et assurer ainsi sa pérennité. En s’appuyant sur une matrice de compétence qui donne une liste, incomplète, des compétences opérationnelles requises pour réaliser les activités de l’équipe, l’objectif est d’identifier, au quotidien, qui devra être formé à quel geste et ce à très court terme. En d’autres termes, on cherche à savoir qui doit apprendre quoi pour réussir.

L’évaluation des compétences est donc un exercice fréquent, un geste de manager Lean, qui doit être réalisé dans le respect des personnes, de façon factuelle et transparente. Il doit devenir un rendez-vous habituel pour le manager et le collaborateur, et permettre à tous, à travers des formations rapidement mise en œuvre sur des pièces réelles, d’améliorer ses compétences.

La première évaluation est d’autant plus importante qu’elle permettra de jeter les bases de cette activité. Elle favorisera l’émergence d’une relation de confiance basée sur le respect mutuel. C’est tout l’objet de cette présentation.
Sur l’évaluation des compétences, lisez la série de billets de Christian Ignace dont le sommaire est ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s