Nous avons fait notre premier Green Gemba chez Cèdre avec Institut Lean Green

Nous avons fait notre premier Green Gemba chez Cèdre avec Institut Lean Green

 

 

« Cèdre », pourquoi c’est green ?

Notre premier Green Gemba a eu lieu chez Cèdre, une société de gestion des déchets qui assure la collecte et la valorisation de tous les déchets recyclables de bureau : papier, carton, canettes, gobelets, cartouches d’encre… Depuis 2013, Cèdre assure la collecte des déchets recyclables d’Operae Partners.

De plus, Cèdre est une entreprise solidaire : 85 % de la masse salariale de son service exploitation est constituée de travailleurs handicapés dont elle prend un grand soin en s’adaptant aux besoins et particularités de chacun.

Ce que nous avons vu et appris sur le processus de tri sélectif

En France, 900 000 tonnes de papier sont jetées chaque année au bureau. Pour fabriquer une tonne de papier de première qualité, il faut 5,3 m3 de bois, 440m3 d’eau et 7600 kWh. Seules 315 000 tonnes sont collectées pour être ensuite recyclées et Cèdre en collecte et recycle 15 tonnes par jour.
Le papier collecté chez les différents clients arrive sur le site de Cèdre en camionnettes ou en poids lourds avec un chauffeur et un aide-collecteur.

gemba-lean-green-operae-partners-1
Aujourd’hui, il y a 30 véhicules de collecte dont 6 camions poids lourds qui tournent tous les jours sur l’Ile de France. Cèdre effectue entre 3500 et 4000 collectes par mois, soit près de 200 collectes par jour.

gemba-lean-green-operae-partners-2

gemba-lean-green-operae-partners-3

Suite à la collecte, les chauffeurs retournent à l’atelier et pèsent les bacs sur la balance électronique. Grâce à un logiciel informatique, la pesée permet de fournir des statistiques régulières à tous les clients (reporting tonnages et le bilan environnemental) via un extranet personnalisé. Chaque client dispose donc d’un suivi précis de la production de déchets sur son site :

 

 

Les bacs de papiers pleins sont stockés en attendant d’être triés. Les bacs des autres déchets sont alors dispatchés vers les bennes appropriées.

L’étape suivante se passe dans la zone de pré-tri. D’abord les bacs sont vidés à l’aide d’un basculeur et un pré-tri est effectué afin d’enlever les déchets ne rentrant pas dans le circuit de recyclage papier et les déchets non-recyclables arrivés par erreur (ces déchets représentent 5 % de la production globale).

Le papier est déchargé dans une grande fosse qui constitue une zone d’attente. La fosse est pilotée par un système de fibre optique, elle conduit le papier vers le tapis de convoyage.

Je tiens à partager une image de la fosse qui m’a personnellement bouleversée :

dav

Voir le chiffre « 15 tonnes » qui paraît assez important est une chose, mais voir le papier stocké dans une fosse en attendant le tri, même si les 18 tonnes ne sont pas toutes là, en est une autre. C’est à ce moment-là que l’on se rend véritablement compte de l’importance de trier ses déchets, privilégier l’utilisation des produits recyclés et limiter sa consommation.

Après le tapis de convoyage, le papier est acheminé vers la zone du tapis de sur-tri fin. Le tapis est conçu de manière ergonomique afin d’éviter les maux de dos chez les personnes effectuant le tri. De manière générale deux personnes sont positionnées devant ce tapis : la première fait un tri grossier en supprimant les déchets indésirables et la seconde affine le tri en différenciant le blanc, la couleur, les journaux, les brochures et le carton.

gemba-lean-green-operae-partners-8

Les trieurs permettent d’arriver à 5 qualités homogènes de papier, ce qui permet une bien meilleure valorisation des papiers et optimise le recyclage – le blanc est recyclé en blanc, la couleur en couleur.

Les papiers triés sont ensuite mis dans les bacs palettes par catégorie de papier. Chaque palette est pesée avant d’être déversée dans les bennes qui sont récupérées ensuite par l’entreprise VEOLIA. Elles sont livrées auprès de recycleurs papiers locaux. Afin de limiter les déplacements et les émissions de CO2, cette dernière n’effectue que des rotations en bi-bennes. Cèdre dispose d’une certification montrant que tous les papiers sont ensuite recyclés en France, dans 6 usines de traitement pour refonte de papeterie.

gemba-lean-green-operae-partners-9
Pour les cartouches, un tri est effectué pour séparer les cartouches qui peuvent être recyclées et celles qui ne peuvent pas l’être. Les déchets DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) sont confiés pour démantèlement et valorisation de la matière à une entreprise adaptée. Tous les déchets sont acheminés vers leur filière de recyclage la plus proche des centres de tri Cèdre.

gemba-lean-green-operae-partners-10

Politique RSE au sein de l’entreprise

Solidaire et respectueuse de l’environnement, l’entreprise prend  véritablement soin de ses employés.

Au-delà des postes ergonomiques assurant un confort physique, Cèdre s’assure de leur bien-être moral. Par exemple, une assistante sociale qui a pour objectif d’aider les collaborateurs de Cèdre dans leurs démarches administratives diverses (accès au logement, dossiers de surendettement, reconduction de la reconnaissance…) vient une fois toutes les deux semaines

Une « Boite à idées » invitant les salariés à déposer leurs idées et suggestions pour contribuer à l’amélioration de bien-être au travail est mise à l’accueil :

dav

Afin d’éviter les accidents de travail ainsi que les troubles musculo-squelettiques, les différents standards de sécurité sont affichés dans leurs locaux :

gemba-lean-green-operae-partners-6

L’entreprise a également une démarche écologique assez poussée – bilan carbone réalisé tous les 3 ans et mise en place d’un plan d’actions de réduction des gaz à effet de serre : par exemple, l’entreprise a investi dans les véhicules hybrides pour les commerciaux, un logiciel d’optimisation de tournées, un éclairage avec détection de présence.

Pour encore développer sa politique sociétale et environnementale, Cèdre vient de recruter un directeur RSE.

Pourquoi travailler avec Cèdre ?

Parce que trier c’est être éco-responsable et trier avec Cèdre, c’est être en plus solidaire.

Le partenariat avec Cèdre s’inscrit dans la politique RSE d’Operae Partners  nous participons à la création d’emplois durables pour les personnes en situation de handicap. Chez Cèdre 1 tonne de papier collectée et triée par jour = 2 emplois en CDI créés par an. Nous contribuons également à la préservation de ressources naturelles et énergétiques : 1 tonne de papier confiée à Cèdre permet de préserver 17 arbres, économiser 30 000 litres d’eau, 4 000 KWH et 550 kg de CO2. Chaque tonne de bouteilles en plastique recyclée permet d’économiser entre 800 et 900 kg de pétrole brut, 1 tonne de canettes en aluminium – 9 tonnes de CO2.

L’entreprise assure l’installation des réceptacles, la sensibilisation des salariés, met à disposition un extranet avec un reporting des tonnages, calendrier des collectes et un bilan environnemental.

En bonus : Cèdre propose aussi un service de désarchivage et assure la destruction et le recyclage des documents confidentiels.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s