Il n’y a pas de Lean et d’Agile sans respect des personnes

Lille

En Lean Management, comme en Agile, il y a des outils ET un état d’esprit, une culture, des attitudes, des postures et des capacités comportementales nécessaires à la bonne utilisation des techniques.

Nombre de personnes connaissent des outils du TPS (système de production de Toyota) mais peu savent que sans le Toyota Way (système de management), ces outils du TPS ne servent, finalement, qu’un intérêt tayloriste avec les conséquences que l’on connaît.

Je vous présenterai lors de l’Agile Tour Lille 2017 la session Le Lean sans Respect c’est comme s’allonger nu sur une plage sans crème et sans parasol, ça fait très mal et c’est dangereux ! J’y parlerai de ce qu’est le respect dans le Lean, une des conditions sine qua non pour pratiquer le Lean Management. Il en est de même avec la démarche Agile pour laquelle je présenterai certaines techniques Lean facilitant le développement des compétences des personnes et l’amélioration de la qualité. Lire la suite « Il n’y a pas de Lean et d’Agile sans respect des personnes »

En quoi le Lean management aide les entreprises à être plus agiles ? (vidéo)

L’agilité des entreprises est une notion en vogue mais un état difficile à obtenir.

Dans cette vidéo de Marc Legru, découvrez comment la pratique Lean va vous aider à rendre votre organisation plus agile.

Tout d’abord, être agile, oui, pourquoi pas… Mais pour qui et dans quel but ? Quand on fait du Lean, l’objectif est de satisfaire pleinement les besoins des clients quelle que soit la façon dont ces besoins évoluent. La pratique Lean propose des outils pour y parvenir : la voix du client, l’analyse des réclamations et la visite sur le terrain des utilisateurs, c’est à dire là où les utilisateurs utilisent vos produits ou vos services. C’est ici que l’on peut se rendre compte réellement des problèmes que veulent résoudre les utilisateur de votre produit et les gaspillages qu’il leur impose… Lire la suite « En quoi le Lean management aide les entreprises à être plus agiles ? (vidéo) »

La solution à coût zéro qui rend le sourire à un technicien

polarlicht_2
Source : Wikipédia

Depuis que je pratique le Lean Management, je ne regarde plus les choses de la même manière tant la satisfaction du client est loin d’être au cœur des vraies préoccupations, tant les gaspillages (les Muda) sont quotidiens, tant les processus sont une contrainte au lieu d’être au service des collaborateurs, tant les stratégies de formation des personnes sont criantes de déficience… Tout cela contribuant à la dégradation des conditions de travail des collaborateurs et donc à la dégradation des performances des entreprises (sauf à pratiquer la réduction des coûts, solution temporaire et inefficace).

Ci-après, l’histoire d’un technicien illustrant bien ces propos.

Lire la suite « La solution à coût zéro qui rend le sourire à un technicien »

Le bac rouge, ce n’est pas que pour les mauvaises pièces

karate-kid-1984-crane-kick-daniel-beach-ralph-macchio-600x300
Source : Karaté Kid, Columbia Pictures, 1984

Dans le cadre du coaching d’une équipe qui se lance dans le Lean Management, je cherchais à mettre en évidence simplement le manque d’autonomie de certaines personnes pour traiter différents sujets plus complexes pour elles. Cela me permettrait de faire ensuite le lien avec l’importance de la matrice de compétences.

Il est tout à fait normal qu’une personne ne sache pas tout faire et qu’elle n’ait pas, y compris pour des sujets apparemment simples pour d’autres, les compétences. C’est comme pour un garagiste qui a été cantonné pendant plusieurs mois au changement des roues et qui, du jour au lendemain, se retrouve à remplacer des pots d’échappement ou à réparer des moteurs ; les compétences ne sont pas les mêmes. Certes, il aura eu, dans le meilleur des cas, une formation ad-hoc. Pour autant, son expérience étant limitée, il ne peut tout savoir. La finalité est de transmettre aux personnes en ayant besoin les bonnes compétences au bon moment.

Lire la suite « Le bac rouge, ce n’est pas que pour les mauvaises pièces »