Les effets de la non-qualité

NRFTPour faire suite aux 2 vidéos de Christophe Mouton expliquant comment ramener la qualité au cœur du processus de développement [logiciel] (partie 1 et partie 2), je voudrais faire le lien entre la non-qualité et le respect des personnes.

En préambule, je dirai que je partage sans condition les constats et explications présentés par Christophe, car, tout comme lui, c’est mon cheval de bataille depuis plusieurs années. Il n’est pas nécessaire de réaliser de longues études pour poser le postulat que la qualité et le développement logiciel ne font pas encore cause commune ; comme avec la sécurité des systèmes d’information pour rebondir sur l’actualité du moment (cf. la dernière cyberattaque WannaCry). Les normes, méthodes et référentiels qui se succèdent visent tous l’amélioration de la qualité, avec plus ou moins de réussite.
Lire la suite « Les effets de la non-qualité »

Les communautés de pratique en Lean

chimpanze-outil-Fotolia_01

S’appuyant sur le Yokoten (yoko : horizontal, lateral, sideways et ten : develop, deploy, advance), également nommé Yoko-tenkai ou Yoko-ten, (lire l’article de Paul Gette Yokoten, du partage de la connaissance), les communautés de pratique en Lean Management sont très éloignées de celles pratiquées par la plupart des entreprises qui y définissent des standards pour ensuite les faire appliquer par l’ensemble de leurs collaborateurs.

Lire la suite « Les communautés de pratique en Lean »

La solution à coût zéro qui rend le sourire à un technicien

polarlicht_2
Source : Wikipédia

Depuis que je pratique le Lean Management, je ne regarde plus les choses de la même manière tant la satisfaction du client est loin d’être au cœur des vraies préoccupations, tant les gaspillages (les Muda) sont quotidiens, tant les processus sont une contrainte au lieu d’être au service des collaborateurs, tant les stratégies de formation des personnes sont criantes de déficience… Tout cela contribuant à la dégradation des conditions de travail des collaborateurs et donc à la dégradation des performances des entreprises (sauf à pratiquer la réduction des coûts, solution temporaire et inefficace).

Ci-après, l’histoire d’un technicien illustrant bien ces propos.

Lire la suite « La solution à coût zéro qui rend le sourire à un technicien »

Le bac rouge, ce n’est pas que pour les mauvaises pièces

karate-kid-1984-crane-kick-daniel-beach-ralph-macchio-600x300
Source : Karaté Kid, Columbia Pictures, 1984

Dans le cadre du coaching d’une équipe qui se lance dans le Lean Management, je cherchais à mettre en évidence simplement le manque d’autonomie de certaines personnes pour traiter différents sujets plus complexes pour elles. Cela me permettrait de faire ensuite le lien avec l’importance de la matrice de compétences.

Il est tout à fait normal qu’une personne ne sache pas tout faire et qu’elle n’ait pas, y compris pour des sujets apparemment simples pour d’autres, les compétences. C’est comme pour un garagiste qui a été cantonné pendant plusieurs mois au changement des roues et qui, du jour au lendemain, se retrouve à remplacer des pots d’échappement ou à réparer des moteurs ; les compétences ne sont pas les mêmes. Certes, il aura eu, dans le meilleur des cas, une formation ad-hoc. Pour autant, son expérience étant limitée, il ne peut tout savoir. La finalité est de transmettre aux personnes en ayant besoin les bonnes compétences au bon moment.

Lire la suite « Le bac rouge, ce n’est pas que pour les mauvaises pièces »

Le Management Visuel, ce révélateur pour l’auto-organisation

160_atlantique_poissons-1024x681
Source : National Geographic / © Christopher Swann / Biosphoto

Selon leur métier, certaines équipes doivent s’adapter quotidiennement en fonction des flux entrants, des événements du jour et du planning d’absence. Il est courant de voir un manager affecter des tâches à ses subordonnés selon un contexte et un but connus de lui seul (c’est lui qui sait après tout…), mais beaucoup moins d’observer une équipe s’auto-organiser quotidiennement pour être en capacité de répondre à ses clients.

Le principe du management visuel est de Comprendre ensemble, voir ensemble et agir ensemble. Non, ce n’est pas une fadaise ou un vœu pieux. Le changement est possible à condition de construire l’environnement propice à la réussite des personnes, c’est-à-dire leur offrir la possibilité de prendre/retrouver confiance en soi, la confiance dans l’équipe et la confiance dans le management, le tout en s’appuyant sur l’apprentissage continu des individus, le droit à l’erreur et la bienveillance du management.

Entrons dans la vie d’une équipe…  Lire la suite « Le Management Visuel, ce révélateur pour l’auto-organisation »

Richard Coeur de Lion sur le Gemba

capture-decran-2017-01-12-a-14-41-12Source : Robin des Bois, Ridley Scott, Universal Pictures

Dans le film Robin des Bois de Ridley Scott, sorti dans les salles françaises en 2010, la scène dans laquelle Richard Cœur de Lion (interprété par Danny Huston) va visiter ses troupes peut être comparée à la venue sur le Gemba d’un manager (la pratique Lean qui consiste à aller sur le terrain, là où se crée la valeur pour le client). Mais, car il y a un mais, cette scène révèle également ce que ne doit pas faire un manager quand il va sur le Gemba. Analysons cette scène. Lire la suite « Richard Coeur de Lion sur le Gemba »