Lean et agile : un Management Visuel adapté et adaptable

Lean et agile : un Management Visuel adapté et adaptable

Le Management Visuel, en Lean Management et en agile, est un élément structurant des équipes qu’il convient de ne pas sous-estimer. C’est un lieu de cohésion, de partage, de compréhension, d’auto-organisation, de prise de challenge au quotidien.

Le premier mot qui vient à l’esprit quand on se demande à quoi sert le Management Visuel est «voir» ; ce qui est assez logique, vous en conviendrez. Pour autant, à quoi cela peut-il servir de voir sans savoir ce que l’on souhaite voir ?

Lire la suite « Lean et agile : un Management Visuel adapté et adaptable »

Le Lean, ce n’est pas pour réduire les coûts !

Le Lean, ce n’est pas pour réduire les coûts !

Il n’est pas rare, pour ne pas dire qu’il est fréquent, d’entendre ou de lire que le Lean Management c’est pour réduire les coûts. À force de considérer, par mauvaise compréhension, par simplicité ou par intention explicite de convaincre, que le Lean Management se borne à la réduction des gaspillages, nombre de personnes et d’entreprises se fourvoient dans sa mise en oeuvre. Ces démarches de réduction des coûts – qui, in fine, ne font qu’utiliser certains outils du Toyota Production System – ont une durée de vie limitée avec des conséquences souvent néfastes sur les collaborateurs et les entreprises elles-mêmes.

Non, le Lean Management, ce n’est pas pour réduire les coûts, mais pour résoudre les problèmes des clients (leurs attentes) tout en utilisant le système de production (TPS) et le système de management (Toyota Way) de Toyota pour développer les compétences techniques et de leadership des personnes.

Lire la suite « Le Lean, ce n’est pas pour réduire les coûts ! »

Équipes support, la maladie des grandes entreprises ?

Callcenter
Centre d’appel, source Freepik

Notre expérience dans l’accompagnement en Lean Management d’équipes support (principalement dans un contexte IT, pour ma part) au sein de grands groupes nous offre une lecture particulière de la situation.

Ces grandes entreprises (probablement toutes) ont créé – sur un même moule de bonnes pratiques – des systèmes dédiés aux incidents que rencontrent les utilisateurs internes et les clients finaux. Ces systèmes dédiés s’appuient sur des processus d’entreprise pour gérer (nous parlons bien ici de gestion de stock, qui est l’un des 7 gaspillages en Lean) des incidents / problèmes plus ou moins conformes au référentiel ITIL ou à la norme ISO 20000. Ces organisations passent la très grande majorité de leur temps à entretenir les processus et à exécuter des procédures pour débloquer (corriger) les clients, mais très peu d’énergie à supprimer définitivement (résoudre) les problèmes. Des audits internes sont également diligentés par la direction pour s’assurer que l’ensemble des parties prenantes respecte les processus établis par l’organisation. Mais combien de ces audits s’intéressent réellement aux clients qui subissent ces incidents ? De mon expérience, peu puisque leur finalité est d’obliger toutes les équipes à appliquer, le petit doigt sur la couture du pantalon, les processus corporate.

Lire la suite « Équipes support, la maladie des grandes entreprises ? »

Les effets de la non-qualité sur la qualité de vie au travail et la compétitivité

NRFT

Pour faire suite aux 2 vidéos de Christophe Mouton expliquant comment ramener la qualité au cœur du processus de développement [logiciel] (partie 1 et partie 2), je voudrais faire le lien entre la non-qualité et le respect des personnes.

En préambule, je dirai que je partage sans condition les constats et explications présentés par Christophe, car, tout comme lui, c’est mon cheval de bataille depuis plusieurs années. Il n’est pas nécessaire de réaliser de longues études pour poser le postulat que la qualité et le développement logiciel ne font pas encore cause commune ; comme avec la sécurité des systèmes d’information pour rebondir sur l’actualité du moment (cf. la dernière cyberattaque WannaCry). Les normes, méthodes et référentiels qui se succèdent visent tous l’amélioration de la qualité, avec plus ou moins de réussite.

Lire la suite « Les effets de la non-qualité sur la qualité de vie au travail et la compétitivité »

Satisfaire pleinement le client

choices

Le Lean Management met un point d’honneur à placer chacune des actions depuis la perspective du client. Satisfaire pleinement le client implique de répondre aux attentes dudit client qui s’organisent autour de 5 axes :

  • ce que je veux (résoudre entièrement mon problème) ;
  • où je veux ;
  • quand je veux ;
  • soyez fiables (fournir exactement ce dont j’ai besoin) ;
  • ne me faites pas perdre mon temps.

Lire la suite « Satisfaire pleinement le client »