Un coach Lean, c’est quoi ?

Coach Lean et consultant Lean, quelle différence ?

Vous êtes nombreux à nous poser des questions sur le Lean management, Justine Slimane et Aya Hizem ont décidé d’y répondre en vidéo, en commençant par la question la plus fréquente : « Mais en fait, vous êtes des consultantes ? »

Non ! A la différence du consultant, le coach ne vient pas pour dire aux gens ce qu’ils doivent faire. Même s’il a sa petite idée sur la façon dont il faudrait améliorer les choses, il n’apporte pas de solution. Il questionne les personnes pour les amener à proposer elles-mêmes des améliorations, car « celui qui fait, c’est celui qui sait ! » L’expert métier sait mieux que personne ce qui pourrait être amélioré dans son travail quotidien.

D’autant qu’en termes d’appropriation, une nouvelle pratique ne sera durable que si l’idée vient de la personne elle-même et non si elle lui est imposée par quelqu’un d’autre.

Le coach ne fait-il qu’appliquer les outils du Lean ?

Non, la première étape consiste à expliquer ce qu’est le Lean, les concepts qui vont être abordés et les outils qui vont être utilisés.

C’est lors de la deuxième étape que coach et coaché mettent en pratique les outils du Lean, ensemble ; et c’est à ce moment-là que le rôle du coach prend tout son sens : accompagner les équipes vers l’amélioration continue et les aider dans la résolution des problèmes (grâce au PDCA).

Que fait le coach Lean dans son bureau ?

Un coach Lean n’a pas de bureau, il vit avec l’équipe ! Il s’assoit à côté de la personne qu’il coache et la guide en lui posant des questions.

On dit qu’un coach est « dur avec les situations mais doux avec les personnes« . Le coach Lean est là pour ouvrir des portes, donner le feu vert pour que les équipes expérimentent de nouvelles pratiques et testent de nouvelles choses. Ainsi, il apporte le droit à l’erreur qui favorise l’apprentissage.

La mise en place des outils Lean se fait à deux et la force du coach c’est son regard extérieur : il vous sort la tête du guidon ! De surcroit, comme il veut du factuel, rien que du factuel et uniquement du factuel, il est en permanence avec les équipes sur le terrain pour voir ensemble des exemples, des cas concrets, et pouvoir mesurer.

L’état d’esprit du coach

Le coach ne juge pas, ne blâme pas. Il est là pour aider les gens à lever les obstacles qui les empêchent de réussir leur journée.

Son objectif est de favoriser un climat paisible et harmonieux où chacun peut travailler sereinement et atteindre ses objectifs, idéalement dans la joie et la bonne humeur.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s