Le 5S, ça raSSSSSure

cuisine-lean-5s-operae-partners

Si vous faites du Lean, vous connaissez les démarches 5S, 5 termes japonais qui commencent par la lettre S : Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu, Shitsuke qui se traduisent dans l’ordre par : trier, ranger, nettoyer, maintenir l’ordre et standardiser. Rien qu’à la lecture de ces mots, on peut rapidement avoir l’impression que mettre en place une telle démarche est lourd et austère, qui sent la rigueur et l’exigence, en bref ça n’a pas l’air très « sexy » et pourtant…

Il est vrai qu’une certaine rigueur est nécessaire à la conduite d’une démarche 5S, mais cette démarche ne vise pas seulement le fait de rendre les problèmes visibles, des gains d’efficacité, la sécurité du poste de travail se traduisant par une baisse de l’accidentologie. Elle vise aussi autre chose…

Voici quelques exemples qui devraient vous mettre sur la voie : quand vous montez dans un avion, avez-vous remarqué que derrière l’hôtesse qui vous accueille se trouve la porte du cockpit toujours ouverte, que ce cockpit est propre, rangé, et que la vue sur le tableau de bord est dégagée… ? Quel effet cela aurait sur vous si le cockpit n’était pas rangé, pas propre, ou simplement si cette porte était fermée ?

Autre exemple : les cuisines du restaurant où vous aimez manger sont ouvertes, le sol et les tables, sont propres, les tabliers des cuisiniers sont propres également, les odeurs sont agréables, les ustensiles sont rangés à l’exception de ceux utilisés par les cuisiniers, bref on s’y sent bien. Rien d’exceptionnel, et pourtant si c’était le contraire, là aussi quel effet cela aurait sur vous ? Sortiriez-vous du restaurant en courant ?

On pourrait citer ainsi bon nombre d’exemples, comme le bloc opératoire, le cabinet du dentiste, le magasin alimentaire et ses réserves… Vous voyez ? Autant de métiers et d’endroits où la démarche 5S est nécessaire…

Donc, une démarche 5S vise à s’occuper de l’environnement du poste de travail. Cela n’a pas seulement un impact positif pour les clients, mais aussi pour les collaborateurs qui comprennent facilement l’intérêt de travailler dans un environnement agréable.

Alors une démarche 5S, c’est une démarche qui vise le respect, le bien-être du collaborateur, qui le sécurise, qui lui permet de trouver facilement ce dont il a besoin au moment où il en a besoin, qui lui permet de voir facilement les problèmes.

Bien sûr, cette démarche a aussi des impacts positifs sur la productivité, l’absentéisme, l’hygiène, la qualité… Mais, mettre en place une démarche 5S, c’est aussi et avant tout respectueux et rassurant et ça c’est déjà beaucoup plus sexy…

Une réflexion sur “Le 5S, ça raSSSSSure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s