Mes quatre montagnes sur le chemin du coaching : la peur, la colère, le mépris, l’hubris

Mes quatre montagnes sur le chemin du coaching : la peur, la colère, le mépris, l’hubris

1- La peur de ne pas savoir faire, de ne pas maîtriser

“Vais-je y arriver ? Je n’ai pas la moindre idée de la manière de m’y prendre.” Faire confiance à la méthode quant à son efficacité, aux personnes quant à leur volonté de bien faire, et à leur capacité de trouver par elle-même des sujets pertinents et des actions efficaces.
Faire confiance à mon propre parcours lean et surtout à mon sensei.
Appliquer à moi-même mes propres méthodes, et rédiger mon log book quotidien. Chaque jour de coaching.
Mon kaizen à moi, que dois-je apprendre de mon métier de coach ? Je ne suis pas là du tout pour résoudre moi-même tel ou tel problème, mais pour montrer des portes et donner envie de les franchir. La plus géniale de mes idées, quand bien même elle ne déboucherait pas sur une catastrophe, ne sera jamais que la mienne.
Si j’ai de la chance, moi qui ne connais rien au métier de mon client, qui suis-je pour lui imposer telle ou telle solution ?
Si je n’ai vraiment pas de chance, je connais bien le métier de mon client, et je crois alors avoir de très bonnes raisons de vouloir lui imposer ma solution…
« Les choses qu’il faut avoir apprises pour les faire, c’est en les faisant que nous les apprenons » disait Aristote.

Lire la suite « Mes quatre montagnes sur le chemin du coaching : la peur, la colère, le mépris, l’hubris »

Affectation n’est pas affection

Affectation n’est pas affection

Ce matin, l’application a encore oublié de tomber en marche et Damien va ouvrir un ticket pour obtenir au plus vite le droit de travailler à nouveau.

Entre temps, faute de pouvoir faire ce qui est prévu aujourd’hui, Damien va remplacer l’attente par de la surproduction en travaillant sur une petite tâche qu’il doit réaliser d’ici à 3 semaines. Mais bon, on n’est jamais trop en avance…

Lire la suite « Affectation n’est pas affection »

Libérez de la capacité dans vos équipes support pour délivrer plus de projets

Libérez de la capacité dans vos équipes support pour délivrer plus de projets

Ou comment la reine des neiges fiabilise votre SI…

C’est l’histoire de 2 équipes de support informatique, celles de Sarah et Christophe.

Leur rôle est de résoudre les incidents, répondre aux demandes de service, et « au mieux » de prendre quelques petites évolutions à leur charge.

Oui mais voilà, comme toutes les équipes de RUN, elles sont débordées par les incidents. Quant aux demandes de services, certaines attendent depuis des semaines. Donc les petites évolutions, ce n’est même pas le sujet.

Lire la suite « Libérez de la capacité dans vos équipes support pour délivrer plus de projets »

Le verbatim client de la semaine

Ce projet apporte de gros bénéfices pour nos clients, il permet de libérer de la capacité de l’équipe pour la ré-allouer sur de nouveaux sujets.

La fiabilité des données de l’entreprise a progressé. Ce n’est pas seulement une équipe qui a été impliquée, mais un ensemble de personnes qui participent à rendre le service client.

Le projet répond à tous les critères. C’est une belle histoire. C’est notre nouvelle référence en matière d’initiative Lean.

Le directeur général délégué d’une entreprise du secteur financier

 

Retrouvez les dates des prochaines sessions de formation agile à Lille sur Efidev. Découvrez l’ensemble de nos formations au Lean et à l’agilité dans notre catalogue.

Le verbatim client de la semaine

Merci ! J’ai changé grâce à votre coaching : maintenant, je comprends mieux ce que ma direction attend de moi.

Un membre de la direction financière d’une grande entreprise de services qui participe à une Académie de Managers

Retrouvez les dates des prochaines sessions de formation agile à Lille sur Efidev. Découvrez l’ensemble de nos formations au Lean et à l’agilité dans notre catalogue.

Lean et agile : un Management Visuel adapté et adaptable

Lean et agile : un Management Visuel adapté et adaptable

Le Management Visuel, en Lean Management et en agile, est un élément structurant des équipes qu’il convient de ne pas sous-estimer. C’est un lieu de cohésion, de partage, de compréhension, d’auto-organisation, de prise de challenge au quotidien.

Le premier mot qui vient à l’esprit quand on se demande à quoi sert le Management Visuel est «voir» ; ce qui est assez logique, vous en conviendrez. Pour autant, à quoi cela peut-il servir de voir sans savoir ce que l’on souhaite voir ?

Lire la suite « Lean et agile : un Management Visuel adapté et adaptable »

Le Lean, c’était pas pour nous

Le Lean, c’était pas pour nous

Performance, transformation, apprentissage

Tout d’abord la Performance : qu’est-ce que je dois faire à court-terme pour livrer mes engagements ?

Deuxièmement, à moyen-terme, la transformation : quelle entreprise je dois devenir pour faire face aux défis que j’ai actuellement ?

Et puis le long-terme, l’apprentissage : qu’est-ce que je dois apprendre pour assurer la survie à long-terme de mon entreprise ?

Et vous, comment travaillez-vous ces trois dimensions ?

Lire la suite « Le Lean, c’était pas pour nous »

Flux tiré et informatique

Flux tiré et informatique

Le flux tiré est par excellence l’outil qui permet de produire au rythme du client. Son utilisation dans l’IT n’est pas exempte de contraintes ni de déconvenues.

Un exemple générique du passage en flux tiré d’une équipe dont la production est fortement cloisonnée serait le suivant :
– Poser le processus, par exemple sous forme de kanban ;
– Poser l’encours et le stock ;
– Se définir un nombre quotidien de pièces à produire en relation directe avec les attentes des clients ;
– Produire.

Inévitablement, la production se heurte à des difficultés : l’air renfrogné, chacun découvre que le nombre de pièces produites est inférieur à celui attendu !

Lire la suite « Flux tiré et informatique »

DSI : les incidents ne sont pas une fatalité par Pierre Jannez

« Le DSI d’un grand groupe de distribution français me disait récemment que chaque année il a 300 000 incidents à traiter. Et parmi ces 300 000 certains sont… très gros ».

Lire la suite « DSI : les incidents ne sont pas une fatalité par Pierre Jannez »

Comptez-vous les passes ou les buts?

Comptez-vous les passes ou les buts?
« Faire et défaire, c’est toujours travailler ».
Cet adage de grand-mère, on se le répète quand on se retrouve – souvent – face à des équipes qui se démènent pour… compter les passes, mais pas les buts. Qu’est-ce que cela signifie ? Et bien que souvent, les collaborateurs sont entraînés à « travailler » mais pas à « réussir ». A réussir ce que veut le client, ce qui fait gagner de l’argent à l’entreprise, ce qui donne du sens à son travail.
Des exemples ? Il y en a plein !

Lire la suite « Comptez-vous les passes ou les buts? »