Le Kaizen

kaizen-operae-partners

Le Kaizen est le fait de viser l’excellence par la recherche permanente de petites améliorations, sur le terrain, chaque jour, par chaque collaborateur de l’entreprise.

Le premier postulat de « l’esprit kaizen », c’est accepter que les choses ne sont pas parfaites. Tout peut toujours être amélioré.

Le second postulat, c’est considérer que la meilleure façon d’obtenir ces améliorations est de les traiter de manière locale, pas à pas, et d’impliquer les collaborateurs dans l’amélioration de leur propre environnement de travail. Cette attitude tranche avec celle, fréquemment observée chez les managers d’activités informatiques, qui consiste à favoriser les grands chantiers d’amélioration : refonte complète du système informatique, déploiement d’un tout nouvel outil de workflow, mise en place d’un nouveau processus de gestion des projets ou de traitement des demandes client, etc.

Plutôt qu’entreprendre ces gros chantiers, ou au moins en complément, le manager Lean cherche à développer chez chacun de ses collaborateurs une nouvelle habitude : voir à tout moment de nouvelles pistes d’amélioration dans leur propre travail, et passer à l’acte rapidement, par petites touches, jour après jour.

L’esprit Kaizen est classiquement décrit en 10 règles :

  1. Challenger le statu quo. Remettre en question les pratiques actuelles.
  2. Penser à comment faire plutôt qu’expliquer pourquoi on ne peut pas faire.
  3. Ne pas s’excuser, ne pas blâmer, ne pas critiquer. Aller voir comment le processus fonctionne.
  4. Ne pas viser la perfection du premier coup. Chercher 50% d’amélioration maintenant.
  5. Faire bien avant de faire vite.
  6. Trouver des solutions à coût 0.
  7. Continuer à trouver des idées dans la difficulté.
  8. Poser 5 fois la question « Pourquoi ? » et rechercher la cause première.
  9. Rechercher les idées de 10 personnes plutôt que le savoir d’une seule.
  10. Les opportunités d’amélioration sont infinies.

Extrait de « La Pratique du Lean management dans l’IT« .couverture La pratique du Lean Management dans l'IT

D’autres lectures sur le kaizen sur le site de l’Institut Lean France et ailleurs :

« Le Kaizen est aussi un moyen de reconnaître objectivement le travail accompli et d’accroître la motivation » par Michael Ballé.

« Le kaizen : un outil de développement » Traduction d’un « post » de Art Byrne (Auteur de « Le virage Lean ». Titre original : « Kaizen Learning vs Traditional problem-solving » publié par The Lean post, le 10/12/2015.

Et une présentation « Lean = Kaizen + Respect » de Michael Ballé en vidéo

12 réflexions sur “Le Kaizen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s